26219 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
NEURO: En cas de rejet social, le cerveau libère ses analgésiques

Actualité publiée le 17-10-2013
Molecular Psychiatry

Le système opioïde intervient pour soulager la douleur physique mais aussi pour soulager la douleur sociale, révèle cette étude de l’Université du Michigan Health System qui montre comme le cerveau libère des analgésiques naturels en situation de rejet social. Ces conclusions, qui contribuent à la compréhension de la dépression et de l'anxiété sociale, publiées dans la revue Molecular Psychiatry, et qui confirment combien le lien social est un facteur majeur, nécessaire à notre bien-être.

 

Les scientifiques de l'UM ont utilisé ici l'imagerie cérébrale qui permet de suivre la concentration de substances chimiques dans le cerveau et un modèle de rejet social basé sur la rencontre en ligne. Ils se sont concentrés sur une zone du cerveau comportant le système des récepteurs opioïdes, qui, en cas de douleur physique libère des substances chimiques appelées opioïdes dans l'espace inter-neurones pour amortir les signaux de la douleur.

Dans cette étude, 18 participants adultes ont été invités à voir les photos et les profils personnels fictifs de centaines d'autres adultes sur un site de rencontres, à sélectionner ceux qui les attiraient le plus, puis, une fois « sous » pet scan, ont été informés que les personnes de leur choix, elles, n'étaient pas intéressées. L’imagerie montre alors une libération d'opioïdes, en particulier dans le striatum ventral, l’amygdale, le thalamus et la substance grise périaqueductale, des zones du cerveau impliquées dans la douleur physique. Les chercheurs montrent que les voies du cerveau activées pendant la douleur sociale sont similaires à celles activées en cas de douleur physique. Le système opioïde joue donc double-jeu et est activée de la même manière en cas de rejet social. Si l’on savait déjà que, chez l’animal, les opioïdes sont libérés en cas d’isolement, cela n’avait pas encore jamais été démontré chez l’Homme.

 

La personnalité des participants joue un rôle dans la réponse de leur cerveau au rejet social : Les participants à forte capacité de résilience sont capables de libérer plus d'opiacés en situation de rejet social, en particulier dans l'amygdale, la région du cerveau impliquée dans le traitement des émotions. La libération d'opioïdes a donc un effet protecteur ou d'adaptation.

 

Le système opioïde, un système « à double sens » : En cas d’acceptation sociale, certaines régions du cerveau libèrent également plus opioïdes. Dans cette expérience, c’est le cas lorsqu’une personne sélectionnée par le participant montre (fictivement) un intérêt réciproque pour celui-ci. Cette constatation confirme le double rôle du système opioïde à la fois dans la réduction de la douleur et la promotion du plaisir. Cette étude montre que ce mécanisme à double sens fonctionne aussi dans les relations sociales.

Selon les auteurs, il est possible que les personnes souffrant de dépression ou d'anxiété sociale sont moins capables de libérer des opioïdes pendant les périodes de détresse et ne se rétablissent jamais tout à fait après une expérience sociale négative. De la même manière, ces personnes libèrent moins d'opioïdes en cas d’interactions sociales positives et en retirent donc moins de soutien social.  

 

Vers un traitement de l'anxiété sociale : Les opioïdes mis à part leurs effets addictifs pourraient donc être un traitement efficace de la dépression et l'anxiété sociale. Cette conclusion va dans le sens d’une précédente étude, publiée dans la revue Psychological Science, qui suggérait qu’un type de paracétamol, le Tylenol, pouvait, dans certaines situations, aider aussi à gérer la détresse ou l’anxiété et apaiser la douleur émotionnelle. Il reste donc à développer de tels traitements, mais, dans cette attente, comprendre comment réagit notre cerveau, en cas de douleur sociale, peut contribuer à mieux surmonter ce type de situation. Enfin, c’est une étude de plus qui confirme l’importance vitale du lien social dans les sociétés modernes, une théorie récemment développée dans un ouvrage de neuroscience d’un scientifique de l’UCLA.

 

Source: Molecular Psychiatry doi:10.1038/mp.2013.96 Response of the μ-opioid system to social rejection and acceptance

(Visuel@ University of Michigan « Activation (en orange) du système anti-douleur du cerveau en situation de rejet social)

Lire aussi : NEURO: Pourquoi le lien social est aussi fondamental qu’un toit et de la nourriture


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 17/10/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Neuro
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
publicité
CANCER et GROSSESSE: Traitements chez la mère, quels risques pour l’Enfant
Actualité publiée il y a 12h41mn
Dépistage du CANCER COLORECTAL: Quel mode de détection privilégier
Actualité publiée il y a 2 jours
NEURO: Une pincée de safran pour booster le cerveau
Actualité publiée il y a 2 jours
ÉCRANS et MULTITÂCHE, néfastes pour la matière grise?
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER du SEIN: La taille de la jupe, un bon marqueur de risque
Actualité publiée il y a 5 jours
BURN OUT: Ce n’est pas qu’une question de stress au travail!
Actualité publiée il y a 7 jours
ANTIBIOTIQUES: 4 prescriptions chez le nourrisson et son risque d’obésité commence à augmenter
Actualité publiée il y a 6h31mn
GOUTTE: 2 verres de jus de cerise pour éviter les crises
Actualité publiée hier
Journée mondiale du COEUR: Militer pour un environnement sain
Actualité publiée hier
EBOLA: Des patients sauvés par un médicament anti-VIH
Actualité publiée hier
CANCER du SEIN: Un nouveau rôle de l'œstrogène identifié
Actualité publiée hier
PRÉMATURITÉ: Prévenir la cécité dans la rétinopathie du prématuré
Actualité publiée hier
CANCER du SEIN HER2-positif: Perjeta prolonge de 16 mois la survie
Actualité publiée hier
PRÉMATURITÉ: 26 semaines de grossesse, un repère majeur pour le pronostic
Actualité publiée il y a 2 jours
PSORIASIS et arthrite psoriasique: Un nouveau traitement par voie orale
Actualité publiée il y a 2 jours
CELLULES SOUCHES: La nouvelle molécule qui permet leur multiplication
Actualité publiée il y a 3 jours
ANTIBIOTIQUES: Ils échouent dans 15% des cas
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ: La pauvreté, parent pauvre dans la prévention
Actualité publiée il y a 3 jours
MERS-COV: Faut-il vacciner les dromadaires?
Actualité publiée il y a 3 jours
CALVITIE: Frontale ou en couronne, elle indique un risque de cancer de la prostate agressif
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: Pour l’éviter, regarde moins la télé
Actualité publiée il y a 5 jours
Programme anti-TABAC: Le paquet neutre plus efficace que l'augmentation des taxes?
Actualité publiée il y a 5 jours
STATINES: Quelle augmentation du risque de diabète?
Actualité publiée il y a 5 jours
EBOLA: L’épidémie pourrait faire plus de 500.000 cas à fin janvier
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: Le stress répété déclencheur de maladie chronique
Actualité publiée il y a 6 jours
CANCER du SEIN: La double mastectomie, le choix de plus en plus fréquent de la sérénité
Actualité publiée il y a 6 jours
TUBERCULOSE: Un test d’haleine «isoniazide-sensitive»
Actualité publiée il y a 6 jours
OBÉSITÉ et emploi: La graisse ne paie pas
Actualité publiée il y a 6 jours
EBOLA: Premiers essais cliniques de traitements dès novembre
Actualité publiée il y a 7 jours
FRUITS et LÉGUMES: 5 portions par jour, oui mais pour le moral!
Actualité publiée il y a 7 jours
e-CIGARETTE: Inefficace dans le sevrage des patients atteints de cancer
Actualité publiée il y a 8 jours
ALLAITEMENT MATERNEL: Qu’on allaite ou pas, le sentiment de culpabilité est là
Actualité publiée il y a 10 jours
NEUROBIOLOGIE du SOMMEIL: Mais pourquoi s’endort-on?
Actualité publiée il y a 10 jours
MICROBIOTE: Les édulcorants chamboulent notre métabolisme
Actualité publiée il y a 12 jours
APPRENTISSAGE du LANGAGE: Il passe par des repères contextuels
Actualité publiée il y a 12 jours
GLAUCOME: Un simple problème de plomberie oculaire?
Actualité publiée il y a 13 jours
ÉPILEPSIE: Réfractaire ou pas?
Actualité publiée il y a 13 jours
FIV: Pouvoir observer l’embryon en 3D avant l’implantation
Actualité publiée il y a 8 jours
ALCOOL au travail: Les pots restent une tradition
Actualité publiée il y a 8 jours
ALLERGIE aux cacahuètes: Grillées, elles sont bien plus allergènes
Actualité publiée il y a 7 jours
AUTISME: Un risque multiplié par 5 avec une carence maternelle en fer
Actualité publiée il y a 8 jours
IMMUNITÉ: Le nouveau-né a son propre système immunitaire
Actualité publiée il y a 8 jours
NEURO: Mettre en lumière notre activité cérébrale
Actualité publiée il y a 8 jours
PHTALATES: Ils augmentent jusqu’à 70% le risque d'asthme infantile
Actualité publiée il y a 8 jours
ALCOOL et GROSSESSE: Pouvoir prévenir le handicap mental chez l’Enfant
Actualité publiée il y a 9 jours
DMLA: Première greffe de cellules souches pour réparer la rétine
Actualité publiée il y a 9 jours
Journée mondiale contre la maladie d’Alzheimer: On peut réduire son risque!
Actualité publiée il y a 9 jours
EBOLA: Plusieurs milliers de cas en un mois
Actualité publiée il y a 9 jours
EBOLA: Le grand singe nous en apprend sur sa propagation
Actualité publiée il y a 10 jours
CANCER du PANCRÉAS: L’extrait de baie d'Aronia booste la chimio
Actualité publiée il y a 10 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques