27306 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter

NEURO: En cas de rejet social, le cerveau libère ses analgésiques


Actualité publiée le 17-10-2013
Molecular Psychiatry

Le système opioïde intervient pour soulager la douleur physique mais aussi pour soulager la douleur sociale, révèle cette étude de l’Université du Michigan Health System qui montre comme le cerveau libère des analgésiques naturels en situation de rejet social. Ces conclusions, qui contribuent à la compréhension de la dépression et de l'anxiété sociale, publiées dans la revue Molecular Psychiatry, et qui confirment combien le lien social est un facteur majeur, nécessaire à notre bien-être.

 

Les scientifiques de l'UM ont utilisé ici l'imagerie cérébrale qui permet de suivre la concentration de substances chimiques dans le cerveau et un modèle de rejet social basé sur la rencontre en ligne. Ils se sont concentrés sur une zone du cerveau comportant le système des récepteurs opioïdes, qui, en cas de douleur physique libère des substances chimiques appelées opioïdes dans l'espace inter-neurones pour amortir les signaux de la douleur.

Dans cette étude, 18 participants adultes ont été invités à voir les photos et les profils personnels fictifs de centaines d'autres adultes sur un site de rencontres, à sélectionner ceux qui les attiraient le plus, puis, une fois « sous » pet scan, ont été informés que les personnes de leur choix, elles, n'étaient pas intéressées. L’imagerie montre alors une libération d'opioïdes, en particulier dans le striatum ventral, l’amygdale, le thalamus et la substance grise périaqueductale, des zones du cerveau impliquées dans la douleur physique. Les chercheurs montrent que les voies du cerveau activées pendant la douleur sociale sont similaires à celles activées en cas de douleur physique. Le système opioïde joue donc double-jeu et est activée de la même manière en cas de rejet social. Si l’on savait déjà que, chez l’animal, les opioïdes sont libérés en cas d’isolement, cela n’avait pas encore jamais été démontré chez l’Homme.

 

La personnalité des participants joue un rôle dans la réponse de leur cerveau au rejet social : Les participants à forte capacité de résilience sont capables de libérer plus d'opiacés en situation de rejet social, en particulier dans l'amygdale, la région du cerveau impliquée dans le traitement des émotions. La libération d'opioïdes a donc un effet protecteur ou d'adaptation.

 

Le système opioïde, un système « à double sens » : En cas d’acceptation sociale, certaines régions du cerveau libèrent également plus opioïdes. Dans cette expérience, c’est le cas lorsqu’une personne sélectionnée par le participant montre (fictivement) un intérêt réciproque pour celui-ci. Cette constatation confirme le double rôle du système opioïde à la fois dans la réduction de la douleur et la promotion du plaisir. Cette étude montre que ce mécanisme à double sens fonctionne aussi dans les relations sociales.

Selon les auteurs, il est possible que les personnes souffrant de dépression ou d'anxiété sociale sont moins capables de libérer des opioïdes pendant les périodes de détresse et ne se rétablissent jamais tout à fait après une expérience sociale négative. De la même manière, ces personnes libèrent moins d'opioïdes en cas d’interactions sociales positives et en retirent donc moins de soutien social.  

 

Vers un traitement de l'anxiété sociale : Les opioïdes mis à part leurs effets addictifs pourraient donc être un traitement efficace de la dépression et l'anxiété sociale. Cette conclusion va dans le sens d’une précédente étude, publiée dans la revue Psychological Science, qui suggérait qu’un type de paracétamol, le Tylenol, pouvait, dans certaines situations, aider aussi à gérer la détresse ou l’anxiété et apaiser la douleur émotionnelle. Il reste donc à développer de tels traitements, mais, dans cette attente, comprendre comment réagit notre cerveau, en cas de douleur sociale, peut contribuer à mieux surmonter ce type de situation. Enfin, c’est une étude de plus qui confirme l’importance vitale du lien social dans les sociétés modernes, une théorie récemment développée dans un ouvrage de neuroscience d’un scientifique de l’UCLA.

 

Source: Molecular Psychiatry doi:10.1038/mp.2013.96 Response of the μ-opioid system to social rejection and acceptance

(Visuel@ University of Michigan « Activation (en orange) du système anti-douleur du cerveau en situation de rejet social)

Lire aussi : NEURO: Pourquoi le lien social est aussi fondamental qu’un toit et de la nourriture


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 17/10/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Neuro
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
MORT SUBITE CARDIAQUE: Découverte d’un gène de susceptibilité
Actualité publiée il y a 1h50mn
FEMME, JEUNE, DIABÉTIQUE: Attention risque de crise cardiaque multiplié par 6
Actualité publiée il y a 1h51mn
OBÉSITÉ : Mais d’où viendra le progrès ?
Actualité publiée il y a 1h50mn
SOIN des PLAIES: L’embryon, un exemple à suivre pour la cicatrisation
Actualité publiée hier
Vaccin anti-CHLAMYDIA: Le koala montre la voie
Actualité publiée hier
POLLUTION: Elle affûte les marqueurs de risque cardiaque
Actualité publiée hier
SÉDENTARITÉ: 5 heures de télévision et c’est le risque d’embolie fatale
Actualité publiée hier
Chirurgie du PROLAPSUS: Les patientes doivent être mieux informées
Actualité publiée hier
Excès d’ALCOOL: Peut-on éviter la gueule de bois?
Actualité publiée il y a 2 jours
NÉVROSE: Alimentée par l’excès de pensées?
Actualité publiée il y a 2 jours
PARKINSON: L’hypothèse d'une surchauffe des neurones
Actualité publiée il y a 2 jours
CAFÉ: Pourquoi il est déconseillé en cas d’hypertension
Actualité publiée il y a 2 jours
SÉCURITÉ SANITAIRE: Les plages de sable, des nids à microbes?
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ: Boire de l’eau avant chaque repas augmente la perte de poids
Actualité publiée il y a 3 jours
MIGRAINE chez l’enfant: Pourquoi les maux de tête augmentent à la rentrée
Actualité publiée il y a 3 jours
PSYCHO: Trop de perfectionnisme finit par mener au burn out
Actualité publiée il y a 3 jours
ACOUPHÈNES: Vers un traitement capable de calmer le noyau cochléaire
Actualité publiée il y a 4 jours
SANTÉ PULMONAIRE: Brûler de l’encens plus dangereux que griller une cigarette?
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ: Des implants de graisse brune pour bloquer la prise de poids
Actualité publiée il y a 4 jours
CANCER du SEIN: Un test sanguin pour détecter la récidive
Actualité publiée il y a 4 jours
DMLA: Avastin sera remboursé dès le 1er septembre 2015
Actualité publiée il y a 5 jours
SCLÉROSE en plaques: Le manque de vitamine D décisif dans la maladie
Actualité publiée il y a 5 jours
OMEGA 3: En suppléments, sans effet contre le déclin cognitif
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: Se voir en surpoids aggrave parfois la prise de poids
Actualité publiée il y a 5 jours
CANCER: Quelques règles de vie simples pour y échapper
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER: 9 facteurs de risque impliqués dans les 2 tiers des cas
Actualité publiée il y a 6 jours
GRIPPE: Un vaccin universel basé sur la partie universelle de l'antigène
Actualité publiée il y a 6 jours
VIH: Réactiver le virus latent pour le débusquer
Actualité publiée il y a 6 jours
DÉVELOPPEMENT: La mobilité du regard révèle la capacité d’apprentissage
Actualité publiée il y a 6 jours
Anti-VIEILLISSEMENT: L’acide alpha-lipoïque rallonge les télomères
Actualité publiée il y a 9 jours
SÉDUCTION: La taille et l’âge, les 2 marqueurs du mâle dominant
Actualité publiée il y a 11 jours
AVC: Travailler trop, c’est jouer avec son cerveau
Actualité publiée il y a 12 jours
SOMMEIL: Il s'auto-régule et se consolide avec l’âge
Actualité publiée il y a 13 jours
EXERCICE PHYSIQUE : Même 15 minutes apportent déjà des bénéfices
Actualité publiée il y a 10 jours
GLUCOSE: Comment sa consommation cellulaire trahit la tumeur
Actualité publiée il y a 8 jours
Les anti-inflammatoires AINS associés à un risque réduit jusqu’à 45% de cancer colorectal
Actualité publiée il y a 7 jours
VIEILLISSEMENT: L’activité cérébrale reflète aussi la forme physique
Actualité publiée il y a 7 jours
COUPLE: Parentalité partagée, meilleure sexualité
Actualité publiée il y a 7 jours
CIRCONCISION: Effet préventif anti-VIH même en cas de faible prévalence
Actualité publiée il y a 8 jours
NUTRITION: 5 couleurs pour manger mieux
Actualité publiée il y a 8 jours
DÉMENCE: Peut-on parler d’épidémie ?
Actualité publiée il y a 8 jours
La graisse de nos os pèse aussi sur le MÉTABOLISME
Actualité publiée il y a 7 jours
EXERCICE à l'adolescence, risque de décès réduit plus tard dans la vie!
Actualité publiée il y a 8 jours
OMEGA 3: Ils améliorent la qualité de vie des patients atteints de cancer
Actualité publiée il y a 7 jours
CANCER du CÔLON: De la poudre de cranberries pour réduire la tumeur?
Actualité publiée il y a 9 jours
SOCIO: Le milieu de la hiérarchie sociale écrasé par le stress et l’anxiété
Actualité publiée il y a 9 jours
PSYCHO: Du stress à la crise de nerfs et la perte de self-control
Actualité publiée il y a 9 jours
DOULEUR: Des nanotiges en or pour la soulager
Actualité publiée il y a 10 jours
HYPERTENSION (HTA): Et si l’on essayait l’acupuncture ?
Actualité publiée il y a 10 jours
e-CIGARETTE: Une seule réduit le réflexe de la toux
Actualité publiée il y a 11 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques