Vous recherchez une actualité
Actualités

AIDES AUDITIVES : Un effet « boost » sur la cognition ?

Actualité publiée il y a 5 mois 1 semaine 2 jours
Journal of Clinical Medicine
La perte d'audition touche plus de 70% des personnes âgées de plus de 70 ans

La perte d’audition touche environ 32% des personnes âgées de 55 ans et plus de 70% des personnes âgées de plus de 70 ans. Or le déclin cognitif et le développement de la démence sont étroitement associés à la perte auditive. Cette équipe de l’Université de Melbourne montre ainsi que lorsque la capacité d’audition baisse avec l’âge, le port d’aides ou de prothèses auditives permet de retarder le déclin cognitif et de maintenir la fonction cérébrale. L’étude publiée dans le Journal of Clinical Medicine révèle même un gain significatif de fonction exécutive, avec le port des aides auditives. Un gain ou un rattrapage ? D'autres recherches sont en cours.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Les chercheurs ont testé l'utilisation de prothèses auditives chez près de 100 adultes âgés de 62 à 82 ans souffrant de perte auditive. Les participants ont été évalués avant d’être équipés puis 18 mois après, pour leur fonction cognitive, leur perception de la parole, leur qualité de vie, leur activité physique, leur solitude, leur humeur et leur santé globale. L’analyse montre que la qualité de vie et de nombreuses fonctions cognitives se sont considérablement améliorées grâce aux aides auditives.

L'amélioration des fonctions cognitives est un phénomène rarement observé chez les personnes âgées.

 

Précisément,

  • 97,3% des participants équipés présentent soit une amélioration cliniquement significative soit une stabilité de la fonction exécutive dont la compréhension de la parole, la capacité de planification, de priorisation et de décision d’effectuer des actions.
  • Les femmes montrent des améliorations significatives de la mémoire de travail impliquée dans le raisonnement et la prise de décision ainsi que pour la plupart des autres fonctions cognitives évaluées.
  • Plus l’utilisation des aides auditives est régulière et/ou fréquente et plus grandes sont les améliorations de la fonction cognitive. Les bons résultats obtenus par les femmes s’expliquent par leur meilleure observance du port des prothèses.

 

L’auteur principal, Julia Sarant, professeur agrégé et chercheur à l'Université de Melbourne rappelle que « l'amélioration des fonctions cognitives est rarement constatée chez les personnes âgées ». « S’il existe des traitements efficaces pour la perte auditive, il n'existe actuellement aucun traitement efficace pour le déclin cognitif ou la démence ». Il est néanmoins possible que le port des aides auditives ait tout simplement remédié à un manque de compréhension lié à la perte d’audition chez les participants testés non équipés à l’inclusion dans l’étude.

 

D’autres recherches, déjà en cours, vont tenter de mieux comprendre cet effet des aides auditives décrit ici comme proactif- et pas seulement comme prophylactique.

Autres actualités sur le même thème