Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLAITEMENT MATERNEL : Pourquoi il est incontournable en cas de vulnérabilité

Actualité publiée il y a 9 mois 3 semaines 5 jours
Advances in Neonatal Care
Bien initier l'allaitement chez les nourrissons vulnérables et/ou prématurés est essentiel

On connait tous les bénéfices de l’allaitement maternel, à la fois pour le nourrisson et pour la mère, cette étude de l’Université de Pennsylvanie School of Nursing insiste sur l’importance de bien initier l'allaitement chez les nourrissons vulnérables et/ou prématurés. Mais alors que le cerveau de ces bébés n’est pas complètement développé, ils peuvent éprouver des difficultés à prendre le sein. Ces nourrissons encourent un risque élevé, en pratique clinique, de recevoir une préparation lactée et / ou d’arrêter l’allaitement. Pourtant, sans lait maternel, ces nouveau-nés perdent un atout essentiel pour la protection et le développement optimal de leur cerveau. L'étude, présentée dans la revue Advances in Neonatal Care apporte l'exemple d'un programme d'initiation à l'allaitement qui donne toutes ses chances au bébé.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Cette étude unique en son genre réalisée par la Penn Nursing, une école d'infirmières de l'Université de Pennsylvanie, confirme ainsi les résultats positifs obtenus avec le lait et l'allaitement maternels dans le cadre d’un programme de soins de l'hôpital pour enfants de Pennsylvanie pour les bébés nés prématurément avec un Spina Bifida. Le myéloméningocèle, la forme la plus fréquente du spina bifida une condition dans laquelle l'épine dorsale et le canal rachidien du nourrisson ne se ferment pas avant la naissance.

Donner aux bébés fragiles tous les accès au lait maternel

L’étude démontre qu'avec des interventions appropriées en matière d'allaitement maternel fondées sur des preuves, les mères qui ont un bébé atteint de myéloméningocèle peuvent soit nourrir leur bébé avec du lait maternel, soit l'allaiter directement, avec de grands bénéfices.

L’équipe du Dr Diane L. Spatz, Professeur de soins infirmiers périnatals a développé, pour ces bébés, un programme unique de « transition au sein » et ce programme a permis qu’une grande majorité des bébés de l’étude soit nourrie au lait maternel non enrichi à la sortie de l’hôpital. Le protocole comprend :

  • une consultation prénatale personnalisée sur la lactation qui met l’accent sur le lait maternel en tant qu’intervention médicale et sur les besoins spécifiques du nourrisson atteint de myéloméningocèle ;
  • un pompage précoce et fréquent pour amorcer et établir un approvisionnement en lait ;
  • un contact peau à peau dès la naissance,
  • la possibilité pour les parents de faire compléter la nutrition du nourrisson par du lait humain de donneur pasteurisé plutôt que par une préparation traditionnelle.

 

 

L’objectif, on l’aura compris, est que ces bébés aient accès à un régime exclusif à base de lait maternel, bénéfique, entre autres avantages, à l'intégrité de l'intestin du nouveau-né.

 

Le programme est ainsi une sorte de passerelle vers le lait de la mère mais a également été conçu aider les parents à atteindre leurs souhaits personnels en matière d'allaitement.

Autres actualités sur le même thème