Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER : Cet extrait du soja qui répare la mémoire

Actualité publiée il y a 1 année 1 mois 7 heures
npj Science of Food
L’ingestion de cette protéine de soja permet d’améliorer la mémoire de travail et à long terme chez des souris modèles d'Alzheimer (Visuel William J. Potscavage Jr., Kyushu University)

Ces chercheurs japonais de l’Université de Kyushu montrent que le déclin cognitif peut être réduit chez la souris avec un dérivé du soja capable de passer la barrière hémato-encéphalique et pénétrer intact dans le cerveau. Ces travaux in vivo montrent dans la revue npj Science of Food que l’ingestion de la protéine permet d’améliorer la mémoire de travail et à long terme chez des souris modèles d'Alzheimer.

 

Il s’agit précisément d’un fragment de protéine dérivée du soja. Ce fragment qui atteint le cerveau après ingestion réduit la dégradation de la mémoire chez l’animal et ouvre une nouvelle voir thérapeutique « nutritionnelle » possible.

Un dipeptide capable de faire le voyage jusqu’au cerveau et de rétablir la mémoire

La molécule est un dipeptide : elle ne contient que 2 des éléments constitutifs des protéines appelés acides aminés. Ce dipeptide -utilisé dans l'étude- est unique car il est actuellement le seul connu à pouvoir faire le voyage de l'estomac au cerveau sans subir aucune transformation. « Car, habituellement, en plus du risque d'être décomposés au cours du processus de digestion, les peptides doivent relever le défi de la barrière hémato-encéphalique pour passer du sang au cerveau », explique l’auteur principal, Toshiro Matsui, professeur à l'Université de Kyushu.

 

"Tyr-Pro" car mi-tyrosine et mi-proline : ce dipeptide est non seulement capable de faire le voyage, mais peut rétablir la mémoire chez la souris : avec leurs collègues de l'Université de Fukuoka, les chercheurs ont étudié les effets de Tyr-Pro, composé des acides aminés tyrosine et proline, en en donnant à des souris modèles d'Alzheimer. Ces souris font alors beaucoup mieux au test du labyrinthe labyrinthe mais aussi aux tests de mémoire à long terme.

 

Des essais cliniques vont être menés, mais les chercheurs imaginent déjà des aliments fonctionnels qui vont permettre de prévenir la dégradation de la mémoire voire même améliorer le rappel de nos souvenirs ?

Autres actualités sur le même thème