Vous recherchez une actualité
Actualités

ANTIBIORÉSISTANCE : Dans les hôpitaux français, elle coûte 290 millions d’euros

Actualité publiée il y a 1 année 2 semaines 6 jours
Epidémiologie et Infection
Le coût annuel global des infections résistantes dans les hôpitaux français est estimé à 290 millions d’euros

Le coût annuel global des infections résistantes dans les hôpitaux français est estimé à 290 millions d’euros, selon ce bilan de l’Institut Pasteur, présenté dans la revue Epidémiologie et Infection. L’équipe de chercheurs de l'Université Saint-Quentin-en-Yvelines Versailles, de l'Inserm et de l'Institut Pasteur précise, pour la première fois l'incidence (nombre annuel de nouveaux cas) et le coût direct supplémentaire des infections liées à une bactérie résistante aux antibiotiques, chez les patients hospitalisés dans des établissements français en 2015 et 2016.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

L’analyse est basée sur les données de codage des diagnostics recueillies systématiquement lors de chaque séjour hospitalier en France, et sur une base de données collectées sur plus de 10 millions de séjours hospitaliers par an. Les chercheurs ont pour l’analyse, développé des algorithmes qui seront rendus publics et permettront de faire les mêmes estimations pour les années à venir.

 

Parmi les principaux résultats :

  • en 2016, près de 140.000 nouveaux cas d'infections à des bactéries résistantes aux antibiotiques ont été identifiés, soit 12% de toutes les infections bactériennes nécessitant une hospitalisation ;
  • les infections des voies urinaires, des voies respiratoires et des infections intra-abdominales représentent environ les deux tiers de ces cas ;
  • la plupart des infections résistantes aux antibiotiques sont causées par E. coli de troisième génération, S.aureus résistant à la méticilline (SARM) et P. areuginosa résistant à la céphalosporine ;
  • comparées aux infections causées par des bactéries sensibles aux antibiotiques, les infections dues aux bactéries résistantes aux antibiotiques sont associées à un taux de mortalité à l'hôpital plus élevé de 20% ;

le coût moyen additionnel du séjour à l'hôpital associé à une infection par une bactérie résistante s'élève en moyenne à 1.100 euros, ce qui permet d’estimer à de 290 millions d’euros le coût annuel global des infections résistantes dans les hôpitaux français.