Vous recherchez une actualité
Actualités

APHTES : Les cicatriser avec du cannabidiol en spray

Actualité publiée il y a 2 mois 4 jours 3 heures
IADR
Le CBD inactive un inflammasome dont la dérégulation a déjà été impliquée dans les conditions inflammatoires (Visuel Adobe Stock 143966529)

C’est un nouveau bénéfice du cannabidiol qui vient d’être documenté lors de la dernière session scientifique virtuelle de l’International & American Associations for Dental Research (IARD) : une capacité anti-inflammatoire et cicatrisante du cannabidiol (CBD), sur les aphtes ou ulcères buccaux. L’étude décrypte le processus sous-jacent : le CBD inactive un inflammasome dont la dérégulation a déjà été impliquée dans les conditions inflammatoires.

 

L'ulcère buccal ou « aphte » est une lésion inflammatoire buccale souvent douloureuse qui ne dispose que de peu de traitements efficaces. Le cannabidiol (CBD) dont les bénéfices s’accumulent au fil des études a déjà démontré son caractère anti-inflammatoire. L’équipe a cherché à déterminer si et comment le CBD pouvait jouer un rôle thérapeutique dans l'ulcère buccal.

 

L’étude est menée sur la souris modèle d'ulcère buccal. La souris a reçu une administration orale et locale de CBD par spray, puis des prélèvements ont été effectués pour une analyse histologique. L’expérience montre que :

  • le spray oral au CBD sur les ulcères buccaux a permis d’inhiber l'inflammation, de soulager la douleur et a accéléré la cicatrisation des lésions de manière dose-dépendante.

 

En révélant le mécanisme par lequel le CBD accélère la cicatrisation des ulcères buccaux, en particulier via l’inhibition de l'inflammasome NLRP3. On savait que la dérégulation du récepteur NLRP3 est impliquée dans de nombreuses conditions inflammatoires. L’inhibition de l’inflammasome NLRP3 est donc une piste thérapeutique à l’étude.

 

Ces données qui montrent que le cannabidiol peut induire cette inhibition, suggèrent donc le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques à base de CBD -sous forme de spray notamment-, pour les ulcères buccaux.