Vous recherchez une actualité
Actualités

BIEN-ÊTRE : Gagner du temps, un facteur majeur de satisfaction dans la vie

Actualité publiée il y a 3 années 10 mois 3 semaines
PNAS
Prioriser le temps sur les biens matériels, une voie de plus en plus suivie vers le bonheur

Le temps c'est de l'argent, dit le dicton. Et le plaisir de « consommer » tient de plus en plus à ce critère temps : la tendance est aux achats motivés par le gain de temps apporté par le produit plus que par le produit en lui-même. Ainsi, dépenser de l'argent pour gagner du temps est devenu un facteur majeur de satisfaction dans la vie, voire de bonheur, souligne cette étude originale, présentée dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine. Cette « enquête » auprès de groupes de population de pays riches constate que les participants qui utilisent de l'argent pour se libérer du temps ont tendance à se déclarer « plus heureux » dans la vie. Bref, on achète du temps, un bien précieux, dans ce contexte de « stress temporel ».

 

Les chercheurs de la Harvard Business School, de l'Université de la Colombie-Britannique (Canada), de l'Université de Maastricht et de la Vrije Universiteit (Amsterdam), ont interrogé 6.271 participants aux États-Unis, Canada, Danemark et Pays-Bas, dont 800 millionnaires néerlandais, sur « l’achat de temps », un concept défini comme rémunérer d’autres personnes ou acheter des produits permettant de gagner du temps. Les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles, dont le revenu annuel des ménages, le nombre d'heures travaillées chaque semaine, l’âge, le statut marital, le nombre d'enfants vivant à la maison et, bien sûr, les montants dépensés pour les différents types d’achats. Après avoir fait chaque achat, les participants renseignaient leurs sentiments et leur humeur sur des échelles en 12 points.

 

S’acheter du temps procure une grande satisfaction : l’analyse des données montre qu’indépendamment du revenu, les personnes qui « achètent du temps » ont signalé une meilleure satisfaction de la vie.

Une autre petite expérience confirme que dépenser de l'argent pour faire des achats de produits qui vont permettre de gagner du temps plutôt que des « consommables » (comme des vêtements ou des produits alimentaires) est associé à un sentiment de bonheur et de satisfaction accru associé à un sentiment réduit de « stress temporel ».

Prioriser le temps sur l'argent et les biens matériels apparaît comme une voie de plus en plus suivie vers le bonheur et le temps comme un « luxe » que tout le monde, d’ailleurs, ne peut pas se permettre.