Vous recherchez une actualité

Actualités

CANCER: Cibler l’hypoxie pour souffler la tumeur

Actualité publiée il y a 4 semaines 9 heures 8 min
EMBO Molecular Medicine
L'hypoxie est un domaine de recherche bien connu en cancérologie, mais l'identification des protéines les plus importantes pour la survie des cellules cancéreuses dans l'hypoxie reste toujours un défi à relever.

L'hypoxie est un domaine de recherche bien connu en cancérologie, mais l'identification des protéines les plus importantes pour la survie des cellules cancéreuses dans l'hypoxie reste toujours un défi à relever. Cette équipe de l’Université de Bristol identifie une voie et un processus génétique permettant d’empêcher les cellules cancéreuses d'activer un récepteur spécifique associé à l’hypoxie. Ce nouveau mécanisme de signalisation, documenté dans la revue Embo Molecular Medicine pourrait être ciblé sur le plan thérapeutique pour éliminer les cellules cancéreuses sans toucher aux cellules normales environnantes.

« L'hypoxie est considérée comme une excellente cible pour le traitement du cancer, car elle se situe généralement dans les cancers plutôt que dans les tissus sains », commente l’auteur principal, le Dr Greenhough. C’est donc avancée majeure vers un nouveau traitement ciblé du cancer qui exploite l’hypoxie ou la réduction des taux d’oxygène qui favorise la progression et la propagation des cellules cancéreuses. L'hypoxie survient parce que les tumeurs se développent souvent plus vite que leur apport sanguin, provoquant une privation d'oxygène, ce qui force les cellules cancéreuses à s'adapter - ce qui rend leur comportement plus agressif et entraîne leur propagation dans l'organisme.

 

Découverte du mécanisme de signalisation lié à l’hypoxie : l’équipe a cherché à comprendre comment les cellules cancéreuses s’adaptent aux conditions hypoxiques, dans l’espoir de trouver de nouveaux moyens d’empêcher la croissance et la propagation des tumeurs. En utilisant des cellules cancéreuses humaines cultivées en laboratoire et une technique appelée protéomique, l'équipe a examiné toutes les protéines « activées » par les cellules cancéreuses en hypoxie. Cibler ce mécanisme de signalisation permettra d’éliminer les cellules cancéreuses sans nuire aux cellules normales.

 

Empêcher les cellules cancéreuses d'activer un récepteur spécifique (GPRC5A). L'identification des protéines les plus importantes pour la survie des cellules cancéreuses dans l'hypoxie restait jusque-là un défi. En identifiant un récepteur indispensable à ce mécanisme – de type RCPG : récepteur couplé aux protéines qui est considéré comme l'une des meilleures cibles médicamenteuses pour de nombreuses maladies-, cette équipe identifie non seulement une nouvelle cible thérapeutique prometteuse mais aussi un biomarqueur précieux des cancers plus agressifs et résistants au traitement.

 

De plus, selon les scientifiques, la cible en question pourrait jouer un rôle clé dans d'autres maladies impliquant l'hypoxie ou l'inflammation, ce qui pourrait mener à des progrès en médecine régénérative comme en oncologie.

Autres actualités sur le même thème

Pages