Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de l'OVAIRE: Un nouveau facteur génétique identifié

Actualité publiée il y a 3 années 9 mois 1 jour
Journal of National Cancer Institute

Environ 10% des cancers de l'ovaire sont liés à des mutations génétiques, cette étude identifie un nouveau gène défectueux qui va jusqu’à tripler le risque de cancer. Cette mutation génétique, dans le gène BRIP1, documentée dans le Journal of National Cancer Institute, est désormais à mettre au nombre des facteurs génétiques pris en compte par les cliniciens dans la prise en charge du cancer de l'ovaire.

De précédentes études ont déjà pointé la responsabilité de mutations des gènes BRCA1 et BRCA2 dans le risque de cancer de l'ovaire et de cancer du sein. Ici, les chercheurs de l'Université de Californie du Sud et de l'Université de Cambridge ont regardé comment des défauts dans différents gènes, au-delà de BRCA1 ou BRCA2, augmentent le risque de cancer de l'ovaire.


L'analyse des données génétiques de 3.236 participantes atteintes de cancer des ovaires et de 3.341 témoins ou femmes exemptes de cancer, montre que :

· le risque de cancer de l'ovaire chez les femmes porteuses de la mutation BRIP1 est multiplié par 3,4 : cela signifie que 58 femmes sur 1.000 porteuses d'une mutation sur ce gène vont développer ce cancer.

· Cette mutation est identifiée chez 1,6% des femmes du groupe « cancer de l'ovaire », vs 0,5% dans le groupe témoin.

Des implications cliniques importantes pour la prédiction du risque et les approches de prévention contre le cancer de l'ovaire, un cancer à très mauvais pronostic avec un taux de survie limité à 40% à 5 ans.

Autres actualités sur le même thème