Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du PANCRÉAS : Un test sanguin plus précis que l'imagerie

Actualité publiée il y a 2 mois 3 semaines 3 jours
Clinical Cancer Research
Le cancer du pancréas est l’un des cancers les plus meurtriers. La maladie est souvent détectée tardivement, ce qui induit dans la plupart des cas un mauvais pronostic.

Le cancer du pancréas est l’un des cancers les plus meurtriers. La maladie est souvent détectée tardivement, ce qui induit dans la plupart des cas un mauvais pronostic. Un test sanguin pourrait aider considérablement les médecins à détecter et traiter tôt le cancer du pancréas, un cancer qui progresse et se propage silencieusement. Cette équipe de l’Université de Pennsylvanie confirme, dans la revue Clinical Cancer Research, que la biopsie liquide peut être une option viable pour le diagnostic et la qualification du stade de la maladie.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

L'adénocarcinome canalaire du pancréas est la forme la plus courante de cancer du pancréas. C’est aussi la troisième cause de décès par cancer avec un taux de survie global à 5 ans ramené à 9%. Ainsi, la plupart des patients atteints vivent moins d'un an après le diagnostic. L'un des plus grands défis, poursuivi par de nombreuses équipes de recherche est de pouvoir détecter la maladie avant qu’elle ne commence à se propager. En effet, pour les patients dont la maladie s'est propagée, il n'existe actuellement aucun traitement curatif. Alors que toutes les tumeurs du pancréas ne sont pas cancéreuses, le défi est aussi de pouvoir les différencier.

Un test sanguin précis pour détecter et stratifier la maladie

L’équipe de la Penn présente aujourd’hui un test sanguin capable de détecter cette forme courante de cancer du pancréas, alors qu'il en est encore à ses débuts, mais pas seulement. Le test permet de préciser « la maladie » du patient et peut donc guider le médecin vers un traitement personnalisé. Ce test basé sur le principe de la biopsie liquide, s’avère ici à la fois précis pour détecter la maladie mais également pour la stratifier -et mieux qu’avec l'imagerie seule.

 

Le test répond à un besoin ancien et critique : « À l'heure actuelle, la majorité des patients diagnostiqués ont déjà une maladie métastatique. Il existe donc un besoin critique d'un test qui peut non seulement détecter la maladie plus tôt, mais aussi prédire avec précision le traitement le mieux adapté » commente l’auteur principal, le Dr Erica L. Carpenter, directrice du laboratoire de biopsie liquide. Le test sanguin va rechercher un panel de biomarqueurs au lieu d'un biomarqueur unique. Testé en aveugle chez 47 patients (20 avec cancer, 27 exempts de cancer), le test se révèle précis à 92% dans sa capacité à détecter la maladie. Un second test mené chez 25 patients avec cancer mais sans métastases révèle une précision de 84% pour déterminer la stadification de la maladie, ce qui est nettement supérieur à l'imagerie seule (64%).

Le test devra encore être validé dans une cohorte plus large,

mais la promesse et l’espoir sont là.

 

« Une fois validé, ce test pourrait non seulement fournir un outil clé pour les patients à risque, mais aussi un outil de surveillance pour les patients présentant certains facteurs de risque connus comme les mutations BRCA ».

Autres actualités sur le même thème