Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

CANNABIS : Un achat récréatif pour un usage souvent thérapeutique

Actualité publiée il y a 1 mois 2 semaines 1 jour
Annals of Internal Medicine
L’usage thérapeutique et récréatif du cannabis est légal dans respectivement 38 et 23 des 50 États des États-Unis (Visuel Adobe Stock 485714381) .

La légalisation du cannabis pour un usage thérapeutique, puis récréatif, amorcée dès 2012 aux États -Unis, est aujourd’hui effective dans près de la moitié des États, apporte un recul pour mieux comprendre ses effets sur les comportements de consommation. Cette analyse, menée à l'Université du Michigan et soutenue par les US Centers for Disease Control and Prevention (CDC), publiée dans les Annals of Internal Medicine, révèle que la prescription de cannabis thérapeutique diminue dans les États où l'usage récréatif est devenu légal. En d'autres termes, de nombreuses personnes, ayant aujourd'hui un libre accès au cannabis, l'utilisent aujourd'hui spontanément, dans certaines indications thérapeutiques, notamment la douleur chronique et les troubles anxieux, un peu comme "un médicament OTC".

 

L’usage thérapeutique et récréatif du cannabis est légal dans respectivement 38 et 23 des 50 États. Cependant, il reste une substance inscrite à l’annexe I de la Loi fédérale sur les substances contrôlées. Un statut qui retarde considérablement la recherche sur les effets du cannabis sur la santé et dissuade de nombreux médecins de traiter des patients qui consomment du cannabis. Récemment, le ministère américain de la Santé a recommandé que le cannabis soit reclassé à l'annexe III. Avant que ce changement ne soit effectif, il est important, soulignent les auteurs, de réunir l’ensemble des données d’utilisation vs autorisation du cannabis à des fins médicales et non médicales.

Le cannabis devient peu à peu « un médicament » OTC

Cette nouvelle analyse des données les plus récentes de consommation de cannabis à usage thérapeutique, notamment issues des cabinets de cliniciens prescrivant du cannabis à usage médical, révèle que :

 

  • 29.500 aux US ont autorisé le cannabis médical en 2022, et leur « spécialité » la plus courante est la médecine générale ou interne ;
  • les inscriptions aux programmes permettant d’obtenir le cannabis médical ont globalement augmenté de 2016 à 2022 ;
  • dans les États où l’usage récréatif du cannabis est devenu légal, ces inscriptions sont en diminution ;
  • le nombre de patients consommant du cannabis thérapeutique a augmenté de plus de 600 % depuis 2016 ;
  • l’indication d’usage du cannabis médical telle que déclarée par les patients affection la plus fréquente reste la douleur chronique ;
  • les autres indications courantes comprennent l’anxiété et le syndrome de stress post-traumatique.

 

Pris ensemble, ces résultats mettent en évidence la nécessité de mieux comprendre comment évolue, avec la légalisation, la consommation de cannabis thérapeutique. Ces données suggèrent un usage thérapeutique hors prescription en croissance, dans les États où la substance est légalement disponible pour tous usages, ce qui suggère aussi la perception, par ces patients, de l’efficacité de la substance, du moins dans ses principales indications thérapeutiques.

Autres actualités sur le même thème