Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

CICATRISATION : Des mi-ARNs pour restaurer la peau plutôt que la refermer

Actualité publiée il y a 1 mois 3 semaines 2 jours
American Journal of Pathology
Sans certains petits ARNs, les plaies cutanées peuvent guérir mieux et plus vite et surtout, avec un minimum de cicatrices (Visuel Adobe Stock 67738265)

Sans certains petits ARNs, les plaies cutanées peuvent guérir mieux et plus vite et surtout, avec un minimum de cicatrices. C’est le principe développé par cette équipe de l’Université de Manchester, qui non seulement établit le rôle clé du microARN-29 (ou miARN-29) dans la réparation cutanée, mais suggère aussi que son élimination, ou, a contrario, la libération de certaines protéines associées, favorise la cicatrisation des plaies. Ces travaux, publiés dans l'American Journal of Pathology, ouvrent une nouvelle voie de cicatrisation par « restauration » épidermique plutôt que par « fermeture » cutanée.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
39€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités