Actualités

Comment choisir sa mutuelle santé selon sa situation ?

Actualité publiée il y a 5 mois 6 jours 8 heures
Conseil complémentaire santé
Comment trouver le contrat de mutuelle santé qui correspond à vos besoins ?

 

Comment trouver le contrat de mutuelle santé qui correspond à vos besoins ? Suivez nos conseils pour bien choisir votre complémentaire santé selon vos besoins en optique, dentaire, hospitalisation, etc.

 

Combien coûte une mutuelle santé ?

Le système de la Sécurité sociale en France prend en charge une partie du coût des soins pour chacun. Cependant, l’assurance maladie ne rembourse pas la totalité du prix du médicament, de la consultation ou de l’hospitalisation. C’est à vous de payer le reste à charge. C’est alors que vous mesurez l’importance du choix d’une mutuelle santé qui arrive en complément de la sécurité sociale. Elle paye tout ou partie du « reste à charge » selon votre niveau de garantie choisi dans votre contrat.

La mutuelle paye tout ou partie du « reste à charge » selon votre niveau de garantie choisi dans votre contrat.

Avant de vous pencher sur votre besoin en complémentaire santé, gardez en mémoire les critères qui fixent le tarif de vos cotisations :

 

  • Votre âge
  • Le nombre de personnes à assurer (vos ayants-droits)
  • Le choix d’un forfait de base ou sur mesure
  • Vos besoins spécifiques

 

Pour souscrire pour la première fois à une mutuelle santé ou pour changer de mutuelle, prenez le temps de faire une simulation en ligne. En quelques clics, vous aurez les offres les plus adaptées à votre profil médical.

Avec la mutuelle santé de la MAAF, vous remplissez un rapide questionnaire en ligne en 2 minutes pour avoir votre devis.

 

Quelles sont les garanties possibles avec une mutuelle santé ? Les assurances classent en cinq grandes familles les garanties proposées :

 

  1. Soins et consultations : rendez-vous chez un médecin généraliste ou spécialiste, dépassement d’honoraires, médicaments remboursés ou non par l’assurance maladie, honoraires paramédicaux (kiné, infirmier, etc.), matériels médicaux, etc.
  2. Hospitalisation : honoraires hospitaliers, chambre individuelle, frais d’accompagnant, frais de séjour, etc.
  3. Optique : forfait lunettes (verres simples ou complexes) ou lentilles, chirurgie réfractive, implant oculaire, etc.
  4. Dentaire : soins dentaires, parodontie non prise en charge par la Sécurité sociale, orthodontie ado ou adulte, etc.
  5. Autres : consultation diététique, médecines douces, remboursement d’une contraception ou de l’homéopathie, cures thermales, téléconsultation, analyse de devis, etc.

 

Chaque assurance détermine différentes formules avec un niveau croissant de prise en charge.

 

Faites le point sur vos besoins en santé et sur ceux de votre famille

Pour choisir votre mutuelle santé, mettez à plat l’ensemble des soins ou prestations médicales dont vous avez eu besoin, vous et vos ayants-droit sur une année, voire deux années :

 

  • Avez-vous des besoins récurrents (lunettes à forte correction, séances chez le kiné, soins infirmiers, etc.) ?
  • Certains soins ou services vous semblent inutiles ou au contraire indispensables pour vous ?
  • De nouveaux besoins émergent (appareil auditif, appareil dentaire, etc.) ?

 

Selon les réponses, vous allez avoir un « profil » qui se dessine pour votre complémentaire santé.

 

Choisir sa complémentaire santé en fonction de sa situation

Quelle mutuelle santé pour les moins de 30 ans ?

Vous êtes étudiant, à la recherche de votre premier emploi ou tout juste entré dans la vie active ? Comme de nombreux jeunes adultes, vous vous interrogez sur la pertinence de souscrire une mutuelle santé car vous vous sentez en bonne santé… et vous souhaitez limiter vos dépenses médicales au strict minimum.

Se casser une dent lors d’une chute, perdre ses lentilles dans une piscine, avoir besoin d’un moyen de contraception sont autant de situations qui peuvent vous correspondre et dont les frais sont pris en charge par une complémentaire santé.

Misez sur un niveau basique de garantie : vous bénéficierez des remboursements courants et aurez des cotisations peu élevées.

Bon à savoir : les entreprises doivent proposer une couverture complémentaire de santé collective à l'ensemble de leurs salariés qui n'en disposent pas déjà. Si vous entrez dans la vie active, cette mutuelle peut ainsi faire la transition avec votre ancienne mutuelle étudiante. La bonne nouvelle ? Votre employeur prend à sa charge 50 % du coût des cotisations.

 

Quelle mutuelle santé pour un senior ?

A l’approche de la retraite, nombreux sont les seniors à s’interroger sur leurs contrats de complémentaire santé : les garanties sont-elles encore adaptées à vos besoins ?

Avec l’âge, les soucis de santé peuvent se multiplier, et les soins dentaires, d’optique ou auditifs devenir récurrents. Pensez aussi à regarder les conditions de prise en charge d’une hospitalisation ou la possibilité d’un service d’assistance.

A noter : si vous changez de mutuelle au-delà de 60 ou 70 ans, demandez s’il existe un délai de carence ou des conditions particulières pour pouvoir souscrire.

 

Quelle mutuelle santé pour une famille ?

Plus le nombre d’ayants-droit augmente, plus les besoins en complémentaire santé augmentent. Entre les soins d’optique et les soins dentaires, le recours à une mutuelle santé est indispensable pour couvrir au mieux les besoins de votre famille.

Vous pouvez souscrire à votre mutuelle d’entreprise pour vos enfants et votre couple selon les garanties négociées collectivement par votre employeur. Si vous optez pour une mutuelle santé hors de votre entreprise, veillez à ce que le tiers payant soit total pour limiter vos avances de frais.

 

Quelle mutuelle santé pour un travailleur non salarié ?

Souscrire à une mutuelle santé pour un auto entrepreneur permet de couvrir ses dépenses de santé mais aussi de faire face en cas d’arrêt de travail. Indépendant, vous aurez besoin d’une assistance professionnelle en cas d’hospitalisation ou d’impossibilité d’honorer vos commandes.

A noter : tout travailleur indépendant (auto-entrepreneur, artisan, commerçant, etc.) peut déduire ses cotisations de mutuelle santé de ses charges pour lui et ses ayants-droit (Loi Madelin de 1994).

 

Bon à savoir : quel que soit votre âge et votre situation professionnelle, si vous avez des ressources faibles,

vous pouvez bénéficier de la Complémentaire santé solidaire. Elle prend en charge la part complémentaire comme toute mutuelle. Vous serez également dispense de l'avance des frais. Selon votre niveau de ressources, la Complémentaire santé solidaire peut vous être accordée soit sans participation financière soit en contrepartie d’une participation financière.

 

Pour faciliter votre recherche de mutuelle, utilisez un comparateur qui prend en compte les garanties et le tarif pour vous proposer un tableau synthétique des formules des mutuelles. Et pour la résiliation de votre contrat en cours, si votre souscription à la mutuelle a plus d’un an, vous pouvez résilier sans frais ni délai. La résiliation prendre effet un mois après la notification faite à votre mutuelle.

Autres actualités sur le même thème