Vous recherchez une actualité
Actualités

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : Quelles sont les garanties indispensables ?

Actualité publiée il y a 9 mois 3 semaines 5 jours
Accès aux soins
La sécurité sociale ne couvre qu’une partie des soins indispensables, une couverture dans certains cas insuffisante pour la prise en charge de tous les frais de santé.

La sécurité sociale ne couvre qu’une partie des soins indispensables, une couverture dans certains cas insuffisante pour la prise en charge de tous les soins de santé nécessaires. Par conséquent, beaucoup d’usagers de santé renoncent à des soins ou se retrouvent avec un « reste à charge » relativement élevé. Lorsqu’on ne dispose pas d’un budget suffisant, il peut devenir difficile de se soigner, notamment en cas de maladies chroniques et d’hospitalisation. Pour éviter le report de soins et bénéficier d’une prise en charge complète de ses frais de soins de santé, le choix d’une complémentaire santé adaptée s’impose.

 

Qu’est-ce que la complémentaire santé ?

Comme son nom l'indique, la complémentaire santé permet de combler le reste à charge, non couvert par l'assurance maladie, qui correspond à la différence entre le montant total des soins et le remboursement de la sécurité sociale. Il s’agit donc d’un contrat d’assurance qui permet au souscripteur -et à sa famille le cas échéant- de bénéficier de meilleures garanties et de couvrir, en fonction des garanties souscrites, la plus grande partie voire la totalité des soins de santé qui seront engagés.

Opter pour les garanties les plus pertinentes

Également  appelée assurance maladie complémentaire (AMC), la complémentaire santé a vocation de prendre en charge une partie ou la totalité des frais non remboursés par l’assurance maladie obligatoire (AMO ou sécurité sociale). Une bonne complémentaire permet ainsi de couvrir jusqu’à 70 % des remboursements pour les soins essentiels tels que les honoraires de médecins, les médicaments, l’hospitalisation, etc...

Il est donc judicieux de souscrire complémentaire santé adaptée au mieux à ses besoins de santé, afin de bénéficier de la prise en charge la plus complète possible, qui couvrira à cet effet la plus grande partie des soins non remboursés par la sécurité sociale. Il est donc primordial d’évaluer avec soin les formules proposées par les différentes sociétés d’assurance afin d’être en mesure de choisir les garanties les plus pertinentes et les mieux adaptées.

 

Quelles sont les garanties indispensables d’une complémentaire santé ?

Le choix des garanties et des niveaux de couverture d’une complémentaire est indispensable, avec un critère tout aussi décisif, le prix à payer pour en bénéficier. Pour cette raison, il est important d’évaluer ses options et de bien comparer les formules proposées par les différents assureurs. En ce sens, il est indispensable de bien prendre connaissance des garanties et des options proposées et d’adapter ces offres à ses besoins de santé actuels et futurs.

 

Trois formules de complémentaire santé sont en général proposées : la formule basique qui couvre les soins courants, la formule intermédiaire et la couverture complète qui rembourse l’intégralité des soins et des honoraires. Les garanties incluses dans un contrat d’assurance complémentaire couvrent les types de soins suivants :

  • Consultations de médecin généraliste ou spécialiste ;
  • Prescriptions de médicaments ;
  • Analyses et examens médicaux ;
  • Hospitalisation ;
  • Soins dentaires ;
  • Soins optiques.

Les garanties sont identiques, mais les soins couverts dépendent de la formule choisie. Attention, le nombre de garanties et les tarifs appliqués peuvent parfois dépendre du profil de l’assuré, de son budget et de son âge entre autres facteurs. Si aujourd’hui, la plupart des complémentaires sont « solidaires », certains contrats prennent encore en compte le fait qu’une personne jeune n’a pas les mêmes besoins de santé qu’un senior ou qu’une personne atteinte de maladie chronique.

 

La souscription d’une complémentaire santé n’est toujours pas obligatoire

La complémentaire santé n’est théoriquement pas obligatoire, puisqu’il s’agit d’un produit d’assurance santé qui vise à compléter l’assurance maladie obligatoire. Ainsi, sauf dans les cas où la complémentaire santé est imposée par l’employeur, chacun peut opter pour un contrat personnalisé, incluant des garanties spécifiques, prenant en compte à la fois son budget et ses besoins de soins de santé. Un choix important qui évite le report de soins ou le reste à charge généralement élevé, en particulier lorsqu’il s’agit de soins optiques ou dentaires.

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, la souscription d’une complémentaire santé est ainsi souvent préconisée, pour ses nombreux avantages.

Dans les cas de complémentaires santé collectives proposées par les employeurs, la souscription (sauf cas d’exception) devient obligatoire : un employé ne peut pas refuser une assurance santé proposée par son employeur, souscrite par l’intermédiaire d’un contrat collectif ou de groupe.

 

Cependant, dans de très nombreux cas, comme celui des travailleurs indépendants notamment, les usagers de santé restent libres d’adhérer, à leurs frais et sur leur initiative, à la complémentaire santé de leur choix.