Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Il concerne les jeunes aussi

Actualité publiée il y a 2 semaines 4 jours 10 heures
Morbidity and Mortality Weekly Report
L'hospitalisation et l'admission en soins intensifs peuvent survenir chez des adultes de tout âge

Ce bilan à mi-mars du Morbidity and Mortality Weekly Report des US Centers for Disease Control (CDC) portant sur la répartition par tranche d’âge des cas confirmés, des hospitalisations, des cas en soins intensifs et des décès, fait la lumière sur l’incidence de COVID-19 en population générale et surtout délivre un message : personne n’est à l’abri des symptômes sévères et des complications de la maladie. Si l’étude américaine confirme les premières données en provenance de Chine, soit une majorité des décès par COVID-19 chez des adultes âgés de 60 ans et plus et/ou atteints de comorbidités, elle suggère aussi qu'une maladie grave entraînant une hospitalisation ou l'admission en soins intensifs peut survenir chez des adultes de tout âge.

 

En revanche, ce bilan américain confirme que les personnes âgées de 19 ans ou moins semblent développer, lorsqu’ils la développent, une forme plus bénigne de la maladie, avec un risque très faible d’hospitalisation et un risque nul de décès.

L’analyse des données chinoises indique que les personnes âgées, en particulier celles qui souffrent de comorbidités sous-jacentes, encourent un risque plus élevé de maladie sévère et de décès associé. La majorité des cas de COVID-19 signalés en Chine sont bénins (81%), 80% des décès sont survenus chez des adultes âgés de 60 ans et plus et un seul décès est survenu chez un jeune âgé de moins de 19 ans.

Les jeunes doivent aussi respecter la distanciation sociale

 

L’analyse des données américaines, menée au départ sur un total de 4.226 cas confirmés au 16 mars, a été restreinte à 2.449 cas dont l'âge était connu :  6% étaient âgés de ≥ 85 ans, 25% de 65 à 84 ans, 18% de 55 à 64 ans, 18% de 45 à 54 ans et 29% de 20 à 44 ans. Seuls 5% des cas sont survenus chez des personnes âgées de 0 à 19 ans. Cette analyse constate que :

 

Concernant le taux de mortalité :

  • ce taux est le plus élevé chez les personnes âgées de 85 ans et plus : de 10% à 27%, suivi de 3% à 11% chez les personnes âgées de 65 à 84 ans,
  • de 1% à 3% chez les personnes âgées de 55 à 64 ans,
  • et ce taux est <1% chez les personnes âgées de 20 à 54 ans ;

aucun décès n’a été recensé chez les jeunes de 19 ans et moins.

 

Concernant l’hospitalisation :

Parmi 508 (12%) patients hospitalisés,

  • 9% étaient âgés de ≥ 85 ans,
  • 26% de 65 à 84 ans,
  • 17% de 55 à 64 ans,
  • 18% avaient de 45 à 54 ans,
  • et 20% étaient âgés de 20 à 44 ans ;

moins de 1% des hospitalisations concernaient des personnes âgées de 19 ans et moins.

 

Concernant l’admission en USI :

Parmi 121 patients admis en unité de soins intensifs (USI),

  • 7% étaient âgés de ≥85 ans,
  • 46% de 65 à 84 ans,
  • 36% de 45 à 64 ans,
  • 12% de 20 à 44 ans ;

aucune admission en USI n'a été signalée chez les personnes âgées de 19 ans et moins.

 

Concernant la vulnérabilité des plus âgés :

  • 31% des cas, 45% des hospitalisations, 53% des admissions en USI et 80% des décès associés au COVID-19 concernent des adultes âgés de 65 ans et plus,
  • les taux sont encore plus élevés chez les personnes âgées de 85 ans et plus ;
  • Ces résultats sont similaires aux données de la Chine, qui indiquent que plus de 80% des décès sont survenus chez des personnes âgées de 60 ans et plus.

 

Concernant la responsabilité des plus jeunes :

Ces données préliminaires démontrent qu'une maladie grave entraînant une hospitalisation, y compris l'admission aux soins intensifs et le décès, peut survenir chez des adultes de tout âge. Et si les jeunes âgés de 19 ans et moins semblent développer une forme plus légère de COVID-19, ils doivent eux-aussi respecter la distanciation sociale pour ralentir la propagation du virus, protéger le système de santé et contribuer à protéger les personnes âgées vulnérables.

 

Les personnes de tous âges et de toutes communautés doivent respecter les mesures pour ralentir la propagation de COVID-19 et protéger les plus âgés, concluent les chercheurs.