Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : La combinaison qui accélère la récupération

Actualité publiée il y a 11 mois 2 semaines 4 jours
NEJM
C'est l’espoir de pouvoir très prochainement réduire considérablement les délais de récupération (Visuel Fotolia)

La combinaison baricitinib, un anti-inflammatoire approuvé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et Remdesivir -un antiviral développé à l’origine pour traiter les infections à virus Ebola et Marburg, déjà largement utilisé dans le traitement de COVID-19- semble ici prometteuse pour le traitement de la maladie COVID-19. Ces données publiées dans le New England Journal of Medicine (NEJM), ouvrent l’espoir de pouvoir très prochainement réduire considérablement les délais de récupération chez de nombreux patients.

 

Cet essai en double aveugle, randomisé et contrôlé par placebo, soutenu par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID/NIH), identifie ainsi la combinaison baricitinib - Remdesivir efficace à réduire le temps de récupération des personnes hospitalisées pour COVID-19, selon les résultats des essais cliniques publiés dans le New England Journal of Medicine. Cet essai est aussi la deuxième phase du NIH Adaptive COVID-19 Treatment Trial (ACTT-2), un protocole d'étude visant à évaluer les traitements les plus efficaces pour les patients COVID-19.

Les auteurs rappellent que le baricitinib (Incyte/Eli Lilly) commercialisé sous la marque Olumiant -et moins connu que le Remdesivir- est un anti-inflammatoire approuvé dans plus de 70 pays comme traitement de la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active.

Un délai de récupération réduit de 8 à 18 jours

Les chercheurs ont émis l'hypothèse que, de nombreux symptômes sévères du COVID-19 étant liés à une réponse inflammatoire mal régulée, une thérapie conçue pour cibler l'inflammation pourrait être efficace.

 

L'essai ACTT-2, débuté le 8 mai 2020 suit 1.033 participants volontaires dans 8 pays. Ces participants diagnostiqués avec COVID-19 ont été répartis pour recevoir soit des comprimés de baricitinib par voie orale et du remdesivir intraveineux (IV), soit des comprimés placebo oraux et du remdesivir IV. Cette analyse montre que l'association baricitinib - remdesivir réduit le délai médian de récupération chez les patients hospitalisés atteints de COVID-19 de 7 à 8 jours ;

  • les patients qui nécessitent une oxygénothérapie à haut débit ou une ventilation non invasive pendant leur hospitalisation semblent tirer le plus grand bénéfice de la combinaison : leur délai médian de récupération est raccourci de 10 à 18 jours ;
  • l'état de santé de ces participants évalué au 15è jour de l'étude apparaît considérablement amélioré avec l’association baricitinib - remdesivir. Les effets indésirables sévères sont également moins fréquents avec l’association médicamenteuse.

 

Il faudra encore mener des études de comparaison pour évaluer l’efficacité de ce schéma thérapeutique en regard de celle d'autres agents thérapeutiques, tels que la dexaméthasone. Cependant ces premiers résultats sont déjà considérés comme très prometteurs.