Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19: Le remdesivir accélère de plusieurs jours la récupération

Actualité publiée il y a 4 mois 1 semaine 15 heures
NEJM
Le remdesivir devrait rejoindre la norme de soins des formes sévères de cOVID-19 (Visuel NIAID Integrated Research Facility).

Ces données évaluées par des pairs et publiées dans le New England Journal of Medicine confirment l’intérêt de l’antiviral remdesivir dans le traitement de COVID-19 : le médicament accélère la récupération, en particulier chez les patients atteints des formes les plus sévères de la maladie et sous ventilation mécanique. Ces nouvelles données analysées dans le New England Journal of Medicine incitent à intégrer l’antiviral, pour ce groupe de patients, dans les normes de soins des patients les plus gravement atteints.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Développé au départ pour lutter contre le virus Ebola, le remdesivir a une activité à large spectre contre certains filovirus (comme Ebola) et certains coronavirus (comme SRAS-CoV et MERS-CoV). Une petite étude préliminaire, publiée dans la même revue, a révélé qu’en usage compassionnel chez des patients atteints de formes sévères de COVID-19 notamment, le médicament apporte des résultats plutôt positifs. Cette nouvelle étude confirme sa place dans le traitement de COVID-19.

Le remdesivir plus bénéfique dans les formes respiratoires sévères

Il s’agit d’une analyse préliminaire des données de l'essai clinique Adaptive COVID-19 Treatment Trial (ACTT), soutenu par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID/NIH). Cet essai randomisé contrôlé est mené auprès de 1.063 participants, hospitalisés dans 10 pays , atteints de COVID-19 avec atteinte des voies respiratoires inférieures. Les patients ont été assignés soit à recevoir des soins standard, soit un traitement de 10 jours de remdesivir par voie intraveineuse.  L’analyse montre que le remdesivir est le plus bénéfique pour les patients atteints d'une forme sévère de la maladie et assistés par respirateur.

 

Un délai de récupération plus court : c’est la principale conclusion du rapport, la récupération ayant ici été définie comme, plus simplement, la décharge de l'hôpital :

  • le délai médian de récupération est estimé à 11 jours pour les patients traités par remdesivir vs 15 jours pour les participants ayant reçu le placebo ;
  • par ailleurs, les chances d'amélioration apparaissent plus élevées dans le bras remdesivir ;
  • enfin, le traitement apporte un bénéfice de survie, significatif aussi, soit un taux de mortalité à 14 jours de 7,1% pour le groupe d’intervention vs 11,9% pour le groupe témoin.

 

Ce sont donc des résultats statistiquement significatifs qui incitent les auteurs à soutenir le remdesivir comme traitement standard pour les patients hospitalisés avec COVID-19 et nécessitant une oxygénothérapie. Cependant, le taux de mortalité de 7,1% à 14 jours -donc non négligeable dans le bras remdesivir- suggère d'évaluer l’antiviral en combinaison avec d'autres agents thérapeutiques pour tenter d'améliorer encore les résultats cliniques.

 

L’essai ACTT 2 a déjà commencé, il évalue la combinaison remdesivir - baricitinib, un anti-inflammatoire, vs remdesivir seul.