Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Le test qui détecte les anticorps en 10 mn

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 6 jours
Analytical Chemistry
De très nombreuses pistes de tests sérologiques sont actuellement poursuivies, avec l’objectif non seulement de permettre à chacun de connaître son statut immunologique face au COVID-19, mais aussi d’avoir une idée plus précise de l’immunisation globale

De très nombreuses pistes de tests sérologiques sont actuellement poursuivies, avec l’objectif non seulement de permettre à chacun de connaître son statut immunologique face au COVID-19, mais aussi d’avoir une idée plus précise de l’immunisation globale, au niveau d’une communauté, d’une région ou d’une population. Si toutes les pistes de recherche ne peuvent être documentées, ce nouveau test sensible (immunologique) brille par sa rapidité et sa lisibilité : il détecte les anticorps contre le SRAS-CoV-2 en seulement 10 minutes et signale leur présence avec l’apparition d’une ligne orange vif sous un lecteur de fluorescence. Développé par une équipe chinoise de l’University Guangzhou et documenté dans la revue Analytical Chemistry, il pourra inspirer d’autres équipes qui travaillent sur le sujet.  

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Si la courbe montre des signes d'aplatissement aux États-Unis et dans de nombreux pays, l’épidémie COVID-19 est responsable au 30 avril de 3,2 millions de cas confirmés et 230.000 décès dans 186 pays. Les taux élevés de cas asymptomatiques compliquent le défi pour les responsables de la santé publique qui tentent d’estimer le taux d’attaque en population générale et le taux d’immunisation associé : cette variabilité de la sévérité des symptômes suggère, en particulier, que le nombre de personnes infectées par le virus du SRAS-CoV-2 à un moment donné est probablement beaucoup plus élevé que le nombre de cas « officiellement » confirmés.

Une protéine d'enveloppe virale est attachée sur une zone d’une bande de nitrocellulose. Le sérum humain s'écoule d'une extrémité de la bandelette à l'autre, et tous les anticorps dirigés contre la protéine virale se lient à cette zone sur la bandelette

Estimer et suivre l’immunité de masse

Il est clair que la disponibilité d’un test immunologique, rapide et sensible pourrait aider les médecins comme les Autorités à mieux suivre l'exposition de patients donnés, identifier des cas suspects de COVID-19 pourtant négatifs selon d’autres méthodes (PCR), estimer l’immunisation d’une communauté. A supposer que les personnes ayant des anticorps contre le virus soient immunisées, un certain temps -qui reste à déterminer- contre les futures épidémies de COVID-19.

 

Ce test immunologique innovant, rapide et sensible est basé sur une technique appelée immunodosage à flux latéral (LFA), déjà utilisée pour un home test de grossesse. En pratique, les chercheurs ont attaché une protéine d'enveloppe virale sur une zone d’une bande de nitrocellulose. Le sérum humain s'écoule d'une extrémité de la bandelette à l'autre, et tous les anticorps dirigés contre la protéine virale se lient à cette zone sur la bandelette. Ensuite, l'équipe détecte les anticorps anti-SARS-CoV-2 par fluorescence, un mode de détection très sensible et qui peut être lue à l'œil nu.

 

Une preuve de concept : testé sur 7 échantillons de sérum de patients COVID-19 et 12 échantillons de testées négatif par RT-PCR, le nouveau test a correctement permis de diagnostiquer les échantillons positifs ainsi qu'un cas supplémentaire « négatif » présentant pourtant des symptômes cliniques suspects. En seulement 10 minutes par échantillon.

 

De multiples applications : un immunodosage qui sera disponible de manière « imminente » et va contribuer à confirmer les diagnostics négatifs, surveiller le rétablissement d'un patient, étudier les expositions passées, évaluer les taux d’immunisation, et, peut-être mieux identifier les donneurs  potentiels de plasma thérapeutique.

Autres actualités sur le même thème