Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : L’Ivermectine confirmée comme une puissante prophylaxie

Actualité publiée il y a 4 mois 2 semaines 2 jours
American Journal of Therapeutics
L'ivermectine est confirmée comme un médicament efficace, en prophylaxie et pour le traitement de COVID-19 (Visuel OMS).

Ce médicament peu coûteux, utilisé pour le traitement de l'onchocercose (parasitose) a déjà fait couler beaucoup d’encre, en particulier lorsqu’une seule dose de cet antiparasitaire s’est montrée capable d’éradiquer, in vitro, tout le matériel génétique du SARS-CoV-2 en 48 heures. Cette nouvelle revue de la littérature, menée par un consortium d’experts, sous l’égide de la Front Line COVID-19 Critical Care Alliance (FLCCC), avec la participation de trois scientifiques chevronnés du gouvernement américain, confirme l'ivermectine comme un médicament efficace, en prophylaxie et pour le traitement de COVID-19. Une analyse publiée dans l’American Journal of Therapeutics qui appelle durement, preuves à l'appui, à passer outre les directives des agences sanitaires et à inclure l'ivermectine dans la norme de traitement.

 

L’ivermectine est un antiparasitaire approuvé par la FDA qui s'est également révélé efficace in vitro contre une large gamme de virus, notamment le VIH, la dengue, la grippe et le Zika. Un effet antitumoral a également été suggéré. Les résultats prometteurs de l’étude in vitro publiée dans la revue Antiviral Research avaient déjà fortement suggéré l’intérêt d’un repositionnement du médicament, ce consortium de recherche conclut :

« Nous avons fait le travail que les autorités médicales n'ont pas réussi à faire,

nous avons effectué l'examen le plus complet des données disponibles sur l'ivermectine ». L’auteur principal, le Dr Pierre Kory, président de la FLCCC précise que le groupe a respecté des normes d’analyse rigoureuses des données déjà publiées dans la littérature.

 

  • 27 essais contrôlés précisément, publiés jusqu’à janvier 2021, ont été analysés dont 15 étaient des essais contrôlés randomisés (ECR). Et, dans la lignée des précédentes méta-analyses d'ECR déjà publiées sur l'ivermectine publiées, l’équipe d’experts confirme
  • une réduction importante et statistiquement significative de la mortalité, du délai de récupération et de la clairance virale chez les patients COVID-19 traités par ivermectine ;
  • 3 ECR et 5 études d’observation portant sur près de 2.500 patients rapportent, de manière unanime, que l'ivermectine, en cas d’utilisation régulière, réduit considérablement le risque de contracter le COVID-19.

 

Une pratique déjà mondiale et à généraliser en population générale ? De nombreuses régions du monde reconnaissent maintenant que l'ivermectine est une prophylaxie et un traitement puissants contre le COVID-19. L’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Slovaquie, la République tchèque, le Mexique et maintenant l’Inde ont approuvé l’utilisation du médicament par des professionnels de la santé. Cette nouvelle analyse révèle que des campagnes de distribution d'ivermectine ont conduit à plusieurs reprises à « des diminutions rapides de la morbidité et de la mortalité à l'échelle de la population ».

 

« Il ne fait aucun doute que l'ivermectine est très efficace en tant que prophylaxie et traitement sûrs du COVID-19.

Nous ne pouvons plus compter sur les autorités sanitaires pour procéder à un examen honnête des preuves médicales et scientifiques. Nous demandons donc aux autorités régionales de santé publique et aux professionnels de la santé du monde entier d'exiger que l'ivermectine soit incluse dans la norme de soins afin de mettre fin à cette pandémie une fois pour toutes ».