Actualités

COVID-19 : L’OMS recommande 2 nouveaux médicaments

Actualité publiée il y a 8 mois 2 semaines 4 heures
BMJ
2 « nouveaux » médicaments pour traiter les patients atteints de COVID-19 (Visuel Fotolia)

Le British Medical Journal se fait l’écho de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui recommande 2 « nouveaux » médicaments pour traiter les patients atteints de COVID-19 :

  • le médicament baricitinib (un inhibiteur de JAK, également utilisé pour traiter la polyarthrite rhumatoïde) en association avec des corticostéroïdes. Cette recommandation est basée sur des preuves de qualité modérée suggérant que la combinaison améliore la survie et réduit le besoin de ventilation, sans augmentation significative des effets indésirables.
  • Le second médicament recommandé est un anticorps monoclonal, le sotrovimab et son utilisation est réservée aux patients développant un COVID léger à modéré à risque très élevé de complications.

 

Ces recommandations sont issues de l’analyse de 7 essais cliniques impliquant plus de 4.000 patients atteints d’un COVID-19 léger, modéré, grave ou critique. L’objectif de l’OMS, soutenue dans cette entreprise par la MAGIC Evidence Ecosystem Foundation, est de pouvoir fournir des conseils fiables et réactualisés sur la gestion de la maladie COVID afin d’aider les médecins à prendre de meilleures décisions thérapeutiques.

 

L’inhibiteur de JAK, baricitinib : les experts notent que le baricitinib a des effets similaires à d'autres médicaments contre l'arthrite appelés inhibiteurs de l'interleukine-6 ​​(IL-6). Ainsi, lorsque les deux sont disponibles, ils suggèrent d'en choisir un des 2, en fonction du coût, de la disponibilité et de l'expérience du clinicien, entre autres critères. Ils précisent qu’il n’est pas recommandé d'utiliser les deux médicaments (inhibiteur de JAK et inhibiteur de l’IL-6) en même temps.

Les auteurs déconseillent l'utilisation d’autres inhibiteurs de JAK (ruxolitinib et tofacitinib) pour les patients COVID sévère ou critique, car seuls de petits essais de faible qualité les ont testés avec des résultats mitigés.

 

Un « nouvel » anticorps monoclonal, le sotrovimab est également recommandé par le panel d’experts de l’OMS, pour traiter les patients atteints de COVID-19 légère à modérée, les plus à risque d'hospitalisation. Le médicament n’apporterait que peu de bénéfices aux patients à faible risque.

 

Une recommandation similaire avait été émise pour un autre anticorps monoclonal (casirivimab-imdevimab). Cependant, à ce jour, les données restent insuffisantes pour recommander un anticorps monoclonal plutôt qu'un autre, précisent les experts.

 

Autre question en suspens : on ignore encore l'efficacité de ces anticoros contre de nouvelles variantes comme Omicron.

Autres actualités sur le même thème