Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Quelles manifestations neurologiques ?

Actualité publiée il y a 5 mois 2 semaines 6 jours
JAMA Neurology
On retrouve également chez plus de 5% des patients COVID-19, la dysgueusie (perte du goût) et l’anosmie (perte de l'odorat).

Cette équipe de l’Huazhong University of Science and Technologie (Wuhan) publie dans le JAMA Neurology l’un des premiers états des lieux des manifestations neurologiques des patients hospitalisés atteints de COVID-19. Cette analyse d’une série de 214 cas de COVID-19 montre que des symptômes neurologiques sont présents chez plus d’un tiers des patients, avec une prévalence plus élevée avec la sévérité de la maladie. On retrouve également chez plus de 5% des patients, la dysgueusie (perte du goût) et l’anosmie (perte de l'odorat). Des données qui appellent les médecins à une surveillance renforcée des patients atteints de formes sévères, bien après leur sortie d’hospitalisation.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Alors que la plupart des recherches portant sur les signes et les symptômes de COVID-19 se sont concentrées sur des manifestations cliniques typiques, dont la fièvre, la toux, la diarrhée et la fatigue, certaines manifestations neurologiques devront être également recherchées et surveillées. En effet, cette analyse identifie de tels symptômes chez plus de 36 % des patients participants et chez plus de 45 % des patients atteints d’une forme sévère. Enfin, ces manifestations comprennent pour les plus importantes, des événements cérébrovasculaires aigus, des troubles de la conscience, et des lésions du muscle squelettique.

Plus d’un patient COVID-19 sur 3 développe des symptômes ou des complications neurologiques

Cette étude rétrospective de cas est basée sur des données collectées du 16 au 19 février 2020 dans 3 centres de soins spéciaux COVID-19 à Wuhan, Chine. L'étude a inclus 214 patients hospitalisés avec un diagnostic confirmé en laboratoire d'infection par le SARS-CoV-2, âgés en moyenne de 53 ans, à 41% des hommes. Les données concernant les symptômes neurologiques ont été vérifiées par 2 neurologues qualifiés. Les manifestations neurologiques ont été classées en 3 catégories :

  1. manifestations du système nerveux central (étourdissements, maux de tête, troubles de la conscience, événements cérébrovasculaires aigus, ataxie et convulsions),
  2. manifestations du système nerveux périphérique (altération du goût, de l'odorat, de la vision et douleurs neuropathiques ),
  3. manifestations corrélées au muscle squelettique (essentiellement blessures musculaires). :

L’analyse constate que :

  • 126 patients (58,9%) présentaient une infection respiratoire non sévère et 88 (41,1%) une infection sévère ;
  • 36,4% des patients ont présenté des manifestations neurologiques ;
  • les patients atteints d'une forme plus grave étaient plus âgés, avaient plus de comorbidités (en particulier l'hypertension), et présentaient moins de symptômes typiques de COVID-19, tels que la fièvre et la toux ;

chez l’ensemble des 36,4% des patients présentant des manifestations neurologiques :

  • 24,8% présentent des manifestations du système nerveux central (SNC) ;
  • 8,9% des des manifestations du système nerveux périphérique (SNP);
  • 10,7% des lésions musculaires squelettiques.
  • Chez les patients présentant des manifestations du SNC, les symptômes les plus fréquemment rapportés sont des étourdissements (16,8%) et des maux de tête (13,1%).
  • Chez les patients présentant des symptômes du SNP, les symptômes les plus fréquemment rapportés sont l’altération du goût ( dysgueusie, 5,6%) et de l’odeur ( anosmie, 5,1%).

Chez les patients à forme plus sévère :

  • 6% développent des maladies cérébrovasculaires aiguës (dont l’AVC ischémique et l’hémorragie cérébrale) ;
  • 15% des troubles de la conscience (somnolence, stupeur, coma, confusion et délire) ;
  • 19% une lésion des muscles squelettiques.

 

Les chercheurs concluent que COVID-19 s’accompagne fréquemment de manifestations neurologiques. Ils appellent les médecins à rechercher COVID-19, pendant la période épidémique, en cas de présence de tels symptômes chez les patients en consultation.