Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Sa sévérité dépend-elle de la charge virale du contact ?

Actualité publiée il y a 8 mois 3 semaines 4 jours
JAMA Internal Medicine
La façon dont la gravité du cas index et le moment de l'exposition sont associés à sévérité de la maladie chez ses contacts qui développent la maladie n’est pas claire (Visuel Adobe Stock 351135926)

De nombreuses métriques sur la dynamique de transmission du COVID-19 restent inconnues. La façon dont la gravité du cas index et le moment de l'exposition sont associés à sévérité de la maladie chez ses contacts qui développent la maladie n’est pas claire. La question que se posent donc ici ces chercheurs chinois est la suivante : Existe-t-il une association entre le moment de l'exposition et la gravité de la maladie COVID-19 chez les patients index avec la gravité de COVID-19 chez leurs contacts ?

 

Les scientifiques du Zhejiang Provincial Center for Disease Control and Prevention (Hangzhou, Chine) et de l’Université de Georgie (US) ont donc tenté de combler ces lacunes sur la dynamique de transmission du SRAS-CoV-2 via cette étude de cas-contacts publiée dans le JAMA Internal Medicine. Ils analysent l'association entre le moment de l'exposition des personnes atteintes de COVID-19 avec leur réseau social et le développement ultérieur de COVID -19 chez ces contacts. Les chercheurs examinent également l'association entre l'exposition à une infection COVID-19 asymptomatique, et le taux d'attaque de COVID-19 ainsi que la présentation clinique de l'infection chez les contacts.

Le risque de transmission est plus élevé dans les jours d'apparition des symptômes du cas index

L’étude de cohorte est menée auprès de 730 patients index diagnostiqués avec COVID-19 et 8.852 contacts étroits. Les patients index ont été diagnostiqués en Chine sur la période du 8 janvier au 30 juillet 2020, puis 8.852 contacts « tracés » ont été suivis jusqu’à fin août 2020. La chronologie des contacts a été reconstituée pour caractériser différentes périodes d'exposition entre les patients index et leurs contacts. Parmi les conclusions importantes de l’analyse :

 

  • le potentiel de transmission est plus élevé au cours des 2 premiers jours précédant et des 3 jours suivant l'apparition des symptômes chez le patient index ; ainsi, les contacts sont les plus à risque de COVID-19 s'ils sont exposés au cas index entre 2 jours avant et 3 jours après l'apparition des symptômes du patient index, avec un pic (+30%/OR =1,3) au jour 0 ;
  • lorsque les contacts ont reçu un diagnostic d'infection au COVID-19, ils sont plus susceptibles de développer une forme asymptomatique lorsqu’ils ont été exposés à un patient index asymptomatique ;
  • par rapport à l'exposition à un patient index asymptomatique, le risque de COVID-19 parmi les contacts est 4 fois plus élevé en cas d’exposition à un patient index avec des symptômes légers et 4,3 fois plus élevé en cas d’exposition à un patient index avec des symptômes modérés ;
  • cette association est dose-dépendante : au fur et à mesure que la gravité du cas index augmente, la forme de la maladie des contacts infectés est de moins en moins asymptomatique et de plus en plus sévère ;
  • ainsi, formulé autrement, le taux d'attaque de COVID-19, défini comme le nombre total de nouveaux cas de COVID-19 diagnostiqués parmi les contacts des patients index divisé par le nombre total de contacts exposés, est plus élevé lorsque l'exposition intervient quelques jours avant ou après l'apparition des symptômes chez le patient index ;
  • le taux d’attaque augmente chez les membres du foyer des patients index et avec la fréquence ou la durée des contacts avec le patient index.  

 

En conclusion, l’étude de cohorte révèle que les personnes atteintes de COVID-19 sont plus contagieuses quelques jours avant et après l'apparition des symptômes. Les contacts infectés de patients index asymptomatiques s’avèrent moins susceptibles de présenter des symptômes de COVID-19, ce qui suggère que la charge d'exposition peut être associée à la présentation clinique chez les contacts étroits des patients infectés.