Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Un extrait de plante qui bloque les variants ?

Actualité publiée il y a 2 semaines 2 jours 8 heures
Virulence
Un extrait de plante (Thapsia garganica), la thapsigargines'avère efficace à bloquer la variante delta, hautement infectieuse, du SRAS-CoV-2 (Visuel Adobe Stock 299431131).

Cette équipe de scientifiques de l’Université de Nottingham avait déjà montré que cet extrait de plante (Thapsia garganica), la thapsigargine, pouvait constituer la base d’un médicament antiviral efficace, elle suggère aujourd’hui que ce composé, naturel, est également efficace à  bloquer la variante delta, hautement infectieuse, du SRAS-CoV-2. La recherche, présentée dans la revue Virulence, documente même la capacité de la thapsigargine (TG) à bloquer toutes les variantes connues du SRAS-CoV-2.

Un autre espoir de traitement, naturel donc, prophylactique et thérapeutique, contre les formes sévères de COVID-19.

 

Ce large spectre ici documenté à la fois contre des virus respiratoires mieux connus et différents variants du SARS-CoV-2 suggère une réponse possible, avec ce composé, à l'émergence continue de variantes du SRAS-CoV-2, parfois plus contagieuses, parfois plus virulentes, ou « les deux ».

L’équipe du Dr Kin-Chow Chang de l'École de médecine vétérinaire et des sciences de l'Université de Nottingham confirme ici que la variante Delta, par rapport à d'autres variantes, présente bien une plus grande capacité de multiplication et de propagation directement aux cellules voisines. Mais l’étude montre aussi que la TG est efficace contre la variante Delta.

Un antiviral d'origine végétale déclenche une réponse immunitaire innée à large spectre

  • Dans la première étape de l’étude, les chercheurs valident que parmi les variantes émergentes Alpha, Beta et Delta du SRAS-CoV-2, la variante Delta a la plus grande capacité à se multiplier dans les cellules et est la plus rapide à se propager directement aux cellules voisines. Ainsi, le taux d'amplification de l’infection à 24 heures avec le variant Delta est plus de 4 fois celui du variant Alpha et de 9 fois celui du variant Beta. Enfin, la co-infection avec plusieurs variants induit un effet de synergie dans la multiplication du virus.
  • Dans une seconde phase de l’étude, l’équipe montre que le composé végétal,  même à faibles doses, active une réponse immunitaire innée antivirale à large spectre,

 

  • efficace contre 3 virus respiratoires humains, dont le SRAS-CoV-2 ;
  • toutes les variantes du SRAS-CoV-2 se révèlent sensibles au traitement par TG ;
  • une seule dose « d'amorçage » prophylactique de TG bloque efficacement toutes les infections à variante unique et les co-infections à plus de 95 % ;
  • la TG est également efficace pour inhiber chaque variante pendant l'infection active.

 

L’auteur principal conclut, que « pris ensemble, ces résultats soulignent le potentiel antiviral de la TG en tant qu'agent prophylactique post-exposition et en tant qu’agent thérapeutique actif ».