Actualités

COVID et DIABÈTE de TYPE 1 : Pourquoi cette hausse d’incidence durant la pandémie ?

Actualité publiée il y a 4 mois 3 semaines 4 jours
DZD
Pour quelles raisons, plus d'enfants et d'adolescents ont développé un diabète de type 1 durant la pandémie, qu'au cours des années précédentes ? (Visuel Adobe Stock 295001960)

Cette étude d’épidémiologistes et d’endocrinologues du Deutsches Zentrum für Diabetesforschung (DZD) révèle une hausse -à ce stade inexpliquée- de l'incidence du diabète de type 1 chez les enfants durant la pandémie de COVID-19. Pour quelles raisons, plus d'enfants et d'adolescents ont-ils développé un diabète de type 1 durant la pandémie, qu'au cours des années précédentes ? Les chercheurs n'identifient pas précisément les mécanismes sous-jacents mais excluent a priori un effet direct de l'infection à SARS-CoV-2?

 

Il s’agit d’une large analyse des données du registre multicentrique allemand de suivi du diabète visant à préciser l’évolution de l’incidence du diabète de type 1 chez les enfants et les adolescents pendant la pandémie de COVID-19 en Allemagne et par rapport aux années précédentes. Cette étude fait partie d’un programme de documentation des patients diabétiques réunissant plus de 400 centres de traitement en Allemagne, en Autriche, au Luxembourg et en Suisse. Au total, ce programme réunit aujourd’hui les données de plus de 680 000 patients.

Des effets indirects plutôt liés au contexte pandémique

L'étude : pour cette analyse, les chercheurs ont enregistré les enfants et adolescents âgés de 6 mois à 18 ans diagnostiqués avec un DT1 de janvier 2020 à fin juin 2021.

 

  • Au cours de cette période, 5.162 enfants et adolescents ont reçu un diagnostic de DT1 d'apparition récente ; cela correspond à une incidence de 24,4 pour 100.000 patients-années ;
  • le modèle estime que l'incidence pour 2020/21 à partir des données de 2011 à 2019 n’aurait dû s’élever qu’à 21,2 pour 100.000 patients-années ce qui implique une incidence observée pendant la pandémie =significativement plus élevée que l'incidence attendue (24,4 vs 21,2) ;
  • l’incidence ou les nouveaux cas ont augmenté particulièrement en juin et juillet 2020 ainsi qu’en mars et juin 2021 ;
  • en fait, l'incidence du diabète de type 1 semble augmenter avec un retard d'environ 3 mois après les vagues d'incidence du COVID-19 ainsi qu'après les mesures de confinement, commentent les chercheurs ;

 

Quelles explications ? Les causes sous-jacentes de l'augmentation de l'incidence du DT1 restent inconnues mais les chercheurs suggèrent que l'augmentation est une conséquence indirecte de la pandémie et de ses implications sur les modes de vie, plutôt que qu’un effet direct de l’infection COVID.

 

L'objectif de ce programme est d'améliorer les résultats de traitement du DT1 dans le cadre des soins de routine grâce à une meilleure documentation, une recherche thérapeutique multicentrique et une approche thérapeutique mieux personnalisée grâce à ces données.

Autres actualités sur le même thème