Actualités

COVID : La vaccination mix and match offre la meilleure des protections

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 3 jours
The Lancet Public Health
L'approche vaccinale mixte pour le rappel offre la meilleure protection contre la maladie COVID-19 (Visuel Adobe Stock 402405787)

Cette étude sur la vaccination contre le COVID-19, menée à l'échelle de la population d’un pays, le Chili, montre que l'approche vaccinale mixte pour le rappel offre la meilleure protection. Ces nouvelles données présentées au Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID 2022) et publiées dans The Lancet Global Health, montrent qu’opter pour un type différent de vaccin pour la 3è dose ou rappel que celui reçu pour les deux premières injections, conduit à une meilleure protection que l'utilisation du même vaccin pour les 3 doses.

 

L'étude menée par le Dr Rafael Araos, de l’Universidad del Desarrollo avec des collègues de la Pontificia Universidad Católica de Chile et du Ministère chilien de la santé a évalué l'efficacité des rappels vaccinaux par les vaccins CoronaVac (Sinovac Biotech), AZD1222 (Oxford-AstraZeneca) ou BNT162b2 (Pfizer-BioNTech) chez des personnes ayant achevé le schéma de vaccination à 2 doses avec le CoronaVac. Le vaccin CoronaVac est un vaccin par SRAS-CoV-2 inactivé, qui représente environ la moitié des doses de vaccin COVID-19 délivrées dans le monde.

 

L’analyse a porté sur des participants ayant effectué leur vaccination et leur rappel sur la période février 2021 à novembre 2021 et les chercheurs ont estimé l'efficacité vaccinale des doses de rappel contre l’infection COVID-19 symptomatique confirmée en laboratoire (COVID-19 symptomatique) et les données d’hospitalisation, d’admission en soins intensifs (USI) et de décès.

 

  • Sur les 11.174.257 personnes éligibles, 4.127.546 ont terminé un schéma de à 2 doses avec CoronaVac et ont leur rappel :
  1. 46,5 % des participants ont reçu un rappel « hétérologue » AZD1222,
  2. 48,9 % ont reçu un rappel hétérologue BNT162b2,
  3. 4,5 % ont reçu un rappel homologue avec CoronaVac.

 

L’efficacité vaccinale ajustée dans la prévention du COVID-19 symptomatique est de:

 

  • 79 % pour un schéma à 2 doses plus un rappel CoronaVac,
  • 97 % pour un rappel BNT162b2,
  • 93 % pour un rappel AZD1222.

 

L'efficacité vaccinale ajustée contre les hospitalisations, les admissions en USI et les décès liés au COVID-19 est de :

 

  • de 86 %, 92 % et 87 % pour un rappel CoronaVac, 96 %, 96 % et 97 % pour un rappel Pfizer-BioNTech, et 98 % %, 99% et 98% pour un rappel Astra Zeneca.

 

Les chercheurs rappellent les études précédentes confirmant l’intérêt du 3è rappel, suggérant une efficacité moindre du vaccin inactivé Coronavac vs les nouveaux vaccins à ARNm comme celui de Pfizer -BioNTech et de Moderna et précisent que Delta était la variante prédominante en circulation au Chili au cours de la période d'étude.

Prises ensemble, ces données suggèrent qu’un vaccin de rappel différent du vaccin utilisé pour les 2 premières, offre un niveau plus élevé de protection contre le COVID-19, dont contre la forme sévère de la maladie (hospitalisation, USI) et décès…

C’est donc un appel ou du moins la validation du principe d’une approche « mix-and-match ».

Alors que dans cette étude et au Chili les 2 premières injections ont été effectuées avec le vaccin inactivé CoronoVac, il faudra néanmoins confirmer cette approche avec les autres vaccins, cependant les scientifiques citent de précédentes études ayant également montré que les stratégies mixtes étaient plus immunogènes et plus efficaces contre le COVID-19.