Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

COVID LONG : La conséquence d’un péché originel antigénique ?

Actualité publiée il y a 5 mois 2 semaines 8 heures
Science Translational Medicine
L’évaluation de patients atteints de maladies rhumatismales suggère ici un « nouveau » facteur et marqueur possible de COVID long (Visuel Adobe Stock 27647398)

L’évaluation de patients atteints de maladies rhumatismales suggère ici un « nouveau » facteur et marqueur possible de COVID long : cette équipe du Mass General Brigham (BWH, Boston) vient de découvrir des preuves, selon lesquelles une infection antérieure par un coronavirus prépandémique à l'origine du rhume pourrait « préparer le terrain » au développement d'un COVID long. Explications dans la revue Science Translational Medicine autour du concept de « péché originel antigénique ».

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
39€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités