Actualités

COVID ou GRIPPE ? L’IA pose le premier diagnostic

Actualité publiée il y a 7 mois 2 semaines 4 jours
Quality Management in Health Care
Un modèle d’IA pourrait constituer une alternative préalable aux tests diagnostiques de laboratoire (Visuel Adobe Stock 444952246)

Face aux symptômes d’un patient, l’intelligence artificielle (IA) est-elle le meilleur juge pour le diagnostic ? Grippe ou COVID-19 ? Cette équipe de cliniciens de l’Université George Mason (Virginie) propose qu’un modèle d’IA constitue une alternative préalable aux tests diagnostiques de laboratoire, en particulier en cas de pénurie ou dans les déserts médicaux. Un concept documenté dans la revue Quality Management in Health Care  

 

On a connu les longues attentes pour pouvoir réaliser les tests de détection et ces difficultés d’accès au diagnostic peuvent être encore exacerbées dans certaines zones rurales moins équipées en LABM. Par ailleurs, le fait que la grippe, d’autres infections respiratoires et le COVID aient des symptômes en commun complique le diagnostic, en particulier durant les saisons de circulation des virus respiratoires.

Identifier les symptômes les plus susceptibles d'indiquer un COVID pendant la saison grippale

C’est le chalenge à relever par l’IA, comme alternative ou préalable aux tests standards. L’auteur principal Farrokh Alemi, professeur de politique de la santé et son équipe ont développé un algorithme qui peut aider les cliniciens à « trier » les patients les plus suspectés d'avoir le COVID-19. Dans ce cas, les patients peuvent être orientés vers un test PCR.

 

L’algorithme prend en compte un certain nombre de signes et de symptômes pour diagnostiquer le COVID en fonction de la période de l'année. C’est probablement cette prise en compte de la saisonnalité qui fait la différence par rapport à d’autres approches par IA. En effet, en dehors de la saison grippale, la fièvre est un facteur prédictif de COVID plus fort que pendant la saison grippale. Pendant la saison de la grippe, une personne qui tousse est plus susceptible d'avoir la grippe que la COVID. Différents symptômes diffèrent ainsi selon la période de l’année, l’âge et le sexe des patients. Enfin, autre particularité, les symptômes vont plutôt par groupe dans le COVID-19. pour les patients d'âge et de sexe différents.

 

Nourri au départ par les signes et symptômes 774 patients COVID en Chine et 273 patients aux États-Unis, 2.885 cas de grippe en Chine et 884 aux Etats-Unis, l’algorithme va prochainement donner lieu à un calculateur en ligne qui pourra être utilisé sur le terrain par tous les médecins.

 

« Lorsqu'émerge une nouvelle épidémie, la collecte de données prend du temps. Une analyse rapide des données existantes peut réduire le délai nécessaire pour différencier la présentation clinique de cette nouvelle maladie de celles déjà connues et qui peuvent entrainer des symptômes similaires ».

Autres actualités sur le même thème