Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

DÉPRESSION POST-PARTUM : L’ETP pourrait l’éviter

Actualité publiée il y a 1 année 4 mois 1 semaine
Women and Birth
L'étude sensibilise à l’importance de l’éducation thérapeutique (ETP) des parents, avant la naissance, et son efficacité à dissiper l’anxiété puis la dépression post-partum chez les mères. Ici, l’ETP prend la forme d’un programme nommé « HUG Your Baby » (Visuel Adobe Stock 262303213)

La dépression post-partum concerne 10 à 15 % des naissances, et au Japon son incidence est en forte augmentation. C’est pourquoi cette équipe de gynécologues et de psychologues des Universités de Hiroshima et de Yokohama City s’est attaquée au problème et souligne, avec ces nouvelles données, l’importance de l’éducation thérapeutique (ETP) des parents, avant la naissance, et son efficacité à dissiper l’anxiété puis la dépression post-partum chez les mères. Ici, l’ETP prend la forme d’un programme nommé « HUG Your Baby ». Des conclusions, publiées dans la revue Women and Birth, importantes pour tous les pays dont la norme culturelle des systèmes de soutien traditionnels, incluant jusque-là les grands-parents et d'autres membres de la famille, évolue vers des familles plus réduites, en particulier dans les milieux urbains.

 

L’auteur principal, Yoko Shimpuku, professeur de sciences biomédicales à l'Université d'Hiroshima commente ces résultats : « nous confirmons ici qu'un cours de 2 heures, appelé Help, Understanding, Guidance (HUG) Your Baby, permet de réduire considérablement ce risque et d’augmenter la confiance des parents ».

Apporter la connaissance, c'est donner confiance aux parents

C’est bien l’objectif de cette intervention, qui cible l’absence de connaissances suffisantes comme facteur d’anxiété et de dépression.

 

« Au Japon, comme dans d'autres pays, il incombe souvent aux sages-femmes d'apporter ces connaissances sur le comportement du nourrisson et la parentalité, aux mères et à leurs partenaires, afin que les deux parents puissent exercer leur parentalité en toute confiance », explique l’auteur qui ajoute que de précédentes études ont bien montré que la compréhension du comportement d'un bébé permet d’augmenter la confiance parentale, la qualité des soins maternels et la participation du père à la parentalité, améliore l'interaction parent-nourrisson, le développement du nourrisson ainsi que la durée de l'allaitement, propice à un bon développement.

 

Le programme HUG Your Baby a été développé par une infirmière consultante en lactation aux États-Unis, Jan Tedder, afin d’aider les parents à comprendre le comportement de leur bébé. Ce programme est actuellement utilisé dans le monde entier. Il comprend notamment une session de 2 heures sur la façon de reconnaître et de réagir au comportement du bébé dont ses cycles veille-sommeil ainsi que sur ses expériences d’apprentissage. Les participants ont également reçu des informations sur l'allaitement.

 

L'étude : testé auprès de plus de 220 « jeunes » mères, le programme, suivi par les 2 parents avant la naissance, confirme des effets très positifs sur la prévention de la dépression post-partum, sur l'augmentation de la confiance des parents et la qualité de la parentalité. Ainsi, les participants ont rempli des échelles standardisées sur la dépression postnatale et la confiance parentale et répondu à des questions sur le comportement du bébé à 1 puis 3 mois après l'accouchement. L’analyse confirme que :

 

  • Le groupe l'intervention HUG Your Baby présente un risque très réduit de dépression maternelle ;
  • présente également plus de confiance à 1 puis 3 mois, en termes de parentalité ;
  • Avec la pandémie, l’intervention HUG Your Baby a également été testée à distance et se révèle tout aussi efficiente.

 

« Cela va permettre de développer encore son potentiel partout dans le monde », concluent les auteurs.

Plus sur le Blog Neuro
Plus sur le Blog Gynéco

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités