Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE : L’insuffisance cardiaque multiplie par 3 le risque de décès

Actualité publiée il y a 1 année 5 mois 2 semaines
Circulation
Quelle que soit la personne considérée, l’insuffisance cardiaque entraîne un risque de décès, mais ce risque augmente beaucoup plus chez les personnes atteintes aussi de diabète de type 2. (Visuel Adobe Stock 62404725)

Quelle que soit la personne considérée, l’insuffisance cardiaque entraîne un risque de décès, mais ce risque augmente beaucoup plus chez les personnes atteintes aussi de diabète de type 2. En particulier lorsque le diabète de type 2 vient d’être diagnostiqué. C’est la conclusion de cette étude publiée dans la revue Circulation qui alerte sur la surveillance de l’insuffisance cardiaque « plus que de toute autre comorbidité » chez les patients diabétiques.  

 

Car l’insuffisance cardiaque plus que toute autre maladie cardiaque ou rénale pose le plus grand risque de décès à 5 ans chez les patients diabétiques, « déjà » 2 à 4 fois plus susceptibles de développer une insuffisance cardiaque. Alors que la recherche menée sur les maladies cardiovasculaires chez les personnes atteintes de diabète de type 2 a traditionnellement impliqué des patients atteints de diabète depuis longtemps, cette étude longitudinale rétrospective a évalué les effets et le risque d'insuffisance cardiaque chez des patients récemment diagnostiqués avec le diabète de type 2.

L’insuffisance cardiaque après un diagnostic récent de diabète de type 2 induit un risque de décès multiplié par 3

De « meilleurs antidiabétiques, mais… : ces patients plus récemment diagnostiqués avec un diabète, ont aujourd’hui une probabilité plus élevée de se voir prescrire les traitements de nouvelle génération, les inhibiteurs du SGLT2 et les antagonistes des récepteurs du GLP-1 (ou analogues du glucagon-like peptide-1), dont certains sont documentés comme pouvant réduire le risque de maladie cardiovasculaire. Cependant, les cliniciens doivent toujours se mobiliser sur la prévention de l'insuffisance cardiaque chez les patients diabétiques, rappelle l’auteur principal, le Dr Bochra Zareini, de l'hôpital Herlev Gentofte (Copenhague).

 

La nécessité d’une surveillance de l’insuffisance cardiaque chez les patients diabétiques : Les patients diabétiques ont, quel que soit leur traitement antidiabétique, besoin d'une évaluation et d'une prévention de l’insuffisance cardiaque. L'étude a précisément suivi durant 10 ans, 153.000 patients exempts de maladie cardiaque et rénale et ayant récemment reçu un diagnostic de diabète de type 2. Au cours du suivi,

  • 45,1% des patients ont été diagnostiqués avec une maladie cardiovasculaire ou rénale ;
  • l'insuffisance cardiaque s’avère chez ces participants, associée au risque de décès le plus élevé et à la réduction de la durée de vie la plus élevée par rapport aux autres comorbidités ;
  • le développement de l’insuffisance cardiaque après un diagnostic récent de diabète de type 2 est associé à un risque de décès multiplié par 3 ;
  • chez ces patients diabétiques et insuffisants cardiaques, le risque de décès est élevé indépendamment du moment du développement de la maladie cardiovasculaire, l'âge, du sexe et de la présence éventuelle d'autres comorbidités.

 

Certes l’analyse ne prend pas en compte l'effet de réduction du risque lié aux nouveaux médicaments antidiabétiques.

Autres actualités sur le même thème