Vous recherchez une actualité
Actualités

DMLA : Inhiber RUNX1 en plus de l’anti-VEGF supprime la néovascularisation

Actualité publiée il y a 5 mois 1 semaine 2 jours
The American Journal of Pathology
Le facteur de transcription 1 lié à Runt (RUNX1) a déjà été lié à la néovascularisation rétinienne et au développement de vaisseaux sanguins anormaux responsables de la perte de vision (Visuel The American Journal of Pathology)

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est devenue la principale cause de cécité chez les personnes âgées dans le monde. Il existe un traitement par anti-facteur de croissance endothélial vasculaire (anti-VEGF) qui permet de ralentir la perte de la vision et, dans de rares cas de la maintenir. Cette nouvelle approche thérapeutique pourrait contribuer à traiter encore plus efficacement la DMLA : il s’agit, en plus du traitement par anti-VEGF d’inhiber un gène identifié comme impliqué dans la néovascularisation rétinienne. Ces travaux, présentés dans l’American Journal of Pathology identifient ainsi une cible thérapeutique prometteuse qui va contribuer à surmonter les limites du traitement actuel.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités