Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

e-CIGARETTE : Un risque d’asthme plus précoce ?

Actualité publiée il y a 3 semaines 5 jours 17 heures
JAMA Network Open
Les adultes non asthmatiques à l’inclusion, et qui ont utilisé la cigarette électronique dans le passé doublent le risque de développer l’asthme, à un âge plus jeune (Visuel Adobe Stock 638569914)

Cette équipe d’épidémiologistes et de pédiatres de l'Université du Texas à Houston dénonce, pour la première fois, un lien entre l'utilisation de la cigarette électronique et le risque d’asthme précoce. La recherche, publiée dans le JAMA Network Open, révèle que les adultes non asthmatiques à l’inclusion, et qui ont utilisé la cigarette électronique dans le passé doublent le risque de développer l’asthme, à un âge plus jeune.

 

L’auteur principal, le Dr Adriana Pérez, professeur de biostatistique à l'UTHealth Houston relève que « alors que de précédentes recherches ont rapporté que l'utilisation de la cigarette électronique augmente le risque d'asthme, cette étude relève son apparition plus précoce ». « Le fardeau de l'asthme est déjà considérable », relève l’auteur, « il est estimé à 300 milliards de dollars aux seuls Etats-Unis, lié aux pertes de productivité, aux dépenses de santé et à la mortalité ».

 

L’étude analyse les données de 7.766 adultes et 17.023 jeunes participant à l'étude Population Assessment of Tobacco and Health (2013-2021). L’analyse révèle que :

 

  • à l'âge de 27 ans, 6,2 adultes sur 1.000 signalent souffrir d'asthme
  • les adultes qui ont utilisé la e-cigarette au cours des 30 derniers jours présentent un risque accru de 152 % d'incidence d'asthme à un âge plus précoce que les non-utilisateurs, au cours des 30 derniers jours ;
  • chez les jeunes, l’absence d’association entre l'utilisation de la e-cigarette au cours des 30 derniers jours et l'âge d'apparition de l'asthme suggère soit un manque de significativité, soit une apparition de l’asthme plutôt à partir de l’âge jeune adulte (donc non détectable chez les moins de 18 ans). 
  • Cela n’exclut donc pas le risque, pour les jeunes utilisateurs de e-cigarette, de développer l’asthme, quelques années plus tard.

 

On sait que, notamment chez les fumeurs de tabac, la cigarette électronique peut être une aide au sevrage. Si la e-cigarette peut donc  être un « outil de santé », cela n’obère pas l’importance d’intégrer l’utilisation récente des cigarettes électroniques dans les évaluations de santé,

ce qui pourrait permettre une détection et un traitement plus précoces de l’asthme, et réduire ainsi la morbidité et la mortalité associées.


Plus sur le Blog Addictions
Plus sur le Blog Allergies

Autres actualités sur le même thème