Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ÉPILEPSIE PÉDIATRIQUE : Un traitement global qui restaure la santé mentale

Actualité publiée il y a 1 mois 2 semaines 3 jours
The Lancet
Alors que la crise est inattendue, les problèmes de santé mentale tels que les inquiétudes, la mauvaise humeur et les troubles du comportement sont fréquents chez les enfants et les jeunes atteints d’épilepsie (Visuel Adobe Stock 277359626)

Alors que la crise est inattendue, les problèmes de santé mentale tels que les inquiétudes, la mauvaise humeur et les troubles du comportement sont fréquents chez les enfants et les jeunes atteints d’épilepsie. Cette équipe de scientifiques de l’University College London (UCL) propose un nouveau traitement psychologique pour les enfants épileptiques. Le traitement, présenté dans le Lancet, se confirme efficace à réduire les troubles anxieux et de l’humeur, associés à la maladie.

 

Le premier message de l’étude est de prendre en compte ces problèmes de santé mentale chez les enfants et les jeunes épileptiques, car ils ne sont souvent pas identifiés par les services spécialisés, différents de ceux qui traitent les problèmes de santé mentale. Lorsque ces troubles de la santé mentale sont identifiés, la prise en charge consiste généralement à traiter chaque problème de santé mentale séparément (c'est-à-dire l'anxiété, la dépression, les troubles du comportement).

Jusqu’à 60 % des personnes épileptiques souffrent de troubles de santé mentale associés

et ces conditions peuvent avoir un impact important sur la qualité de vie et la santé globale des patients.

 

Le nouveau traitement, nommé Intervention en santé mentale pour les enfants épileptiques (MICE : Mental Health Intervention for Children with Epilepsy), est basé sur les différents traitements recommandés par le National Institute for Health and Care Excellence (NICE) britannique, comme la thérapie cognitivo-comportementale recommandée pour traiter l'anxiété et la dépression. Cependant,

 

  • le nouveau traitement est basé sur une approche modulaire, qui permet de traiter plusieurs problèmes de santé mentale simultanément ;
  • de plus le MICE est spécifiquement adapté aux enfants et aux jeunes épileptiques, en incluant par exemple des séances d’éducation thérapeutique (ETP) sur la relation étroite pouvant exister entre l'épilepsie et la santé mentale ;
  • le traitement peut être dispensé par téléphone ou par visio afin que les patients n'aient pas à se rendre à l'hôpital et à s'absenter de l'école ou du travail ;
  • enfin, le traitement est intégré aux soins apportés par les services d'épilepsie donc est dispensé par les professionnels de santé en charge de l’épilepsie.

 

L'auteur principal, le Dr Sophie Bennett, chercheur à l'UCL Great Ormond Street Institute of Child Health explique que « cette avancée thérapeutique constitue une nouvelle approche intégrée pour aider les enfants et les jeunes atteints d'épilepsie qui souffrent également de problèmes de santé. Cette intégration des soins peut aider les enfants épileptiques et leurs familles de manière plus efficace et efficiente. L’expérience révèle que les bénéfices thérapeutiques se maintiennent bien après la fin du traitement ».

 

Une collaboration patients, familles et professionnels : c’est sans doute ce qui a permis l’efficacité de cette nouvelle approche : les patients ont passé une évaluation initiale suivie d'appels hebdomadaires avec le clinicien – même si une thérapie en face à face était disponible s'ils préféraient. Les séances ont été dispensées soit au jeune directement, soit par l'intermédiaire de son soignant, en fonction de sa situation individuelle. Testé auprès de 334 enfants et jeunes âgés de 3 à 18 ans, dont 166 ont reçu le nouveau traitement MICE et 168 ont reçu le traitement standard,

 

  • MICE permet une diminution de 40 % du risque de trouble psychiatrique

vs le traitement standard. L’approche qui tend encore une fois à une prise en charge globale personnalisée centrée sur le patient promet un avenir un peu meilleur aux enfants et aux jeunes épileptiques.

 

« La coordination des soins et la pluridisciplinarité donnent naissance à une nouvelle ère de traitement des problèmes de santé mentale associés à l'épilepsie, avec un espoir aussi pour les familles de ces jeunes patients ».

Plus sur le Blog Neuro

Autres actualités sur le même thème