Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉPILEPSIE : Prévoir les crises pour vivre mieux

Actualité publiée il y a 4 mois 3 semaines 20 heures
JCI
Plus de 50 millions de personnes dans le monde souffrent d'épilepsie, selon l’OMS.

Plus de 50 millions de personnes dans le monde souffrent d'épilepsie, selon l’OMS. Pouvoir prévoir les crises, dans l’épilepsie, c’est un but recherché par de nombreuses équipes. Cette équipe de scientifiques du Collège royal des chirurgiens d'Irlande, identifie une signature moléculaire qui apparait dans le sang avant la crise. Ces travaux présentés dans le Journal of Clinical Investigation laissent espérer un nouveau dispositif permettant de prévoir les crises et d’améliorer ainsi considérablement la qualité de vie des personnes atteintes d'épilepsie.

 

L’étude révèle un modèle ou une signature moléculaire, apparaissant dans le sang, avant la survenue de la crise, une découverte qui va servir à la mise au point d'un système d'alerte précoce pour les patients atteints d'épilepsie.

 

Des molécules en plus forte concentration chez les épileptiques avant la crise.

Précisément, il s’agit de fragments d'ARN de transfert (ARNt), une substance chimique étroitement liée à l'ADN qui joue un rôle important dans la construction des protéines dans la cellule. Lorsque les cellules sont stressées, les ARNt sont coupés en fragments. Des niveaux plus élevés de fragments dans le sang pourraient refléter le fait que les cellules cérébrales sont soumises à un stress juste avant et durant la crise.

  • Précisément, les niveaux de fragments de 3 ARNt « montent » dans le sang plusieurs heures avant une crise, montre cette analyse d’échantillons de sang de patients épileptiques suivis à l'hôpital Beaumont de Dublin et dans un centre spécialisé similaire à Marbourg (Allemagne).

 

 

Des résultats très prometteurs qui constituent une première étape essentielle vers la mise au point d'un système d'alerte précoce. « Les nouvelles technologies permettant de supprimer l'imprévisibilité des crises d’épilepsie seront bientôt une réalité ». Sur la base de cette recherche, FutureNeuro espère développer un prototype de test, similaire à un moniteur de glycémie, qui pourrait prédire le moment où une crise peut survenir. Un énorme espoir pour tous les patients réfractaires aux traitements et dans l'incapacité de prédire les crises, même à très court terme.

Autres actualités sur le même thème