Actualités

ESPÉRANCE de VIE : L'âge psychologique en question

Actualité publiée il y a 2 mois 4 jours 21 heures
Aging US
Être seul et malheureux accélère le vieillissement plus que fumer (Visuel Adobe Stock 134637792)

Être seul et malheureux accélère le vieillissement plus que fumer, concluent les experts américains et chinois du consortium Deep Longevity qui travaillent sur les concepts de vieillissement biologique et psychologique. Selon leur nouvelle horloge du vieillissement, la santé mentale vulnérable a un effet plus important sur le rythme du vieillissement qu’un grand nombre de problèmes de santé physique et de facteurs de maladies, dont le tabagisme.

 

La recherche, publiée dans la revue Aging US conclut que les problèmes psychologiques et l’une de leur conséquence majeure, un mauvais sommeil, peuvent accélérer le vieillissement. Comment ? Les dommages moléculaires s'accumulent et contribuent au développement de la fragilité et de maladies graves liées à l’âge. Chez certaines personnes, ces processus moléculaires sont plus intenses, c’est une caractéristique et une cause de vieillissement accéléré.

Détecter cette accélération du vieillissement est aujourd’hui possible,

et même avant que ses conséquences désastreuses ne se manifestent. Des modèles informatiques du processus, appelés horloges du vieillissement permettent de détecter le phénomène voire, écrivent les chercheurs, d’orienter vers des thérapies anti-âge au niveau individuel et de la population. La recherche documente une nouvelle horloge de vieillissement validée à partir des données sanguines et biométriques de 11.914 participants chinois. Il s'agit de la première horloge du vieillissement à être validée sur une cohorte aussi large.

 

Toute thérapie anti-âge devrait cibler la santé mentale tout autant que physique. L’étude démontre en effet que se sentir malheureux accélère le vieillissement tout autant que certains facteurs de maladies dont le tabagisme. Ainsi, l’horloge révèle que l'accélération du vieillissement est détectée chez les personnes ayant :

 

  • des antécédents d'accident vasculaire cérébral,
  • des maladies du foie et des poumons,
  • les fumeurs,
  • et de manière plus générale, chez les personnes à l’état mental vulnérable :
  • « se sentir désespéré, malheureux et seul augmente davantage l'âge biologique que le tabagisme ».

  • Plus fréquemment également chez les célibataires et les habitants zone rurale, notamment en raison d’un moindre accès aux services médicaux.

 

Ces experts appellent leurs collègues à mieux prendre en compte l'aspect psychologique du vieillissement. L’un des chercheurs, Manuel Faria de l'Université de Stanford commente ce point : « Les états mentaux et psychosociaux sont parmi les prédicteurs les plus robustes des résultats de santé et de la qualité de vie et restent pourtant très négligés dans les soins de santé modernes ».

 

A destination du public, le consortium a développé FuturSelf.AI, un service web de santé mentale guidé par l'IA (en anglais). Le service propose une évaluation psychologique gratuite qui est traitée par une IA et fournit un rapport complet sur l'âge psychologique !