Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE : Comment l'électro-acupuncture cible et soulage la douleur

Actualité publiée il y a 2 années 5 mois 2 semaines
Scientific Reports

La cartographie des effets de l'électro-acupuncture ouvre la voie au traitement de la douleur ciblé sur les sites hypersensibles, révèle cette étude de la China Medical University (Taiwan) qui confirme aussi, ce faisant, l’efficacité de l’acupuncture à réduire la douleur associée à la fibromyalgie. Des conclusions présentées dans les Scientific Reports en faveur donc d’une prise en charge « mécanique » - en opposition à médicamenteuse- de l’hyperalgésie fibromyalgique.

La douleur associée à la fibromyalgie -une maladie dont la prévalence est aujourd'hui estimée entre 2 et 6% en population générale- est un problème de santé mondial, caractérisé notamment par une douleur mécanique généralisée. Certains médicaments comme la prégabaline (anti-épileptique) permettent de réduire les niveaux de douleur et les troubles du sommeil. La duloxétine (antidépresseur) atténue aussi les symptômes de douleur liée mais peut entraîner des effets secondaires sévères. Le Milnacipran, un antidépresseur inhibiteur de recapture de la sérotonine-norepinephrine (IRSN) permet de réduire les symptômes de nausée également présents dans la fibromyalgie… Cette étude confirme que l'électro-acupuncture peut moduler, un peu comme les médicaments, les voies moléculaires impliquant les récepteurs opioïdes et de l'adénosine au rôle clé dans la signalisation de la douleur, et en décryptant le processus en cause, identifie une nouvelle cible moléculaire, ASIC3.


L'équipe de la China Medical University, en cartographiant les effets moléculaires de l'électro-acupuncture chez des souris modèles de fibromyalgie s'attarde en effet sur la molécule ASIC3 ou « canal ionique à détection d'acide 3 », un canal ionique cellulaire qui détecte les niveaux d'acide et a déjà été lié à la douleur par de précédentes études : ASIC3 est principalement localisé dans les neurones sensoriels périphériques et associé à plusieurs affections douloureuses. L'ASIC3 peut être activée par un pH acide. Une récente étude a notamment suggéré une réduction de l'hypersensibilité mécanique après une injection d'acide dans le muscle chez la souris privée d'ASIC3. Une autre étude a montré que l'hypersensibilité induite par une injection intramusculaire de solution saline acide était médiée par ASIC3.

L'idée était donc de vérifier si ASIC3 et sa voie de signalisation « participent » au développement de la douleur fibromyalgique.

-L'équipe montre sur la souris que l'hyperalgésie induite par la fibromyalgie peut être atténuée après 4 jours de traitement par électro-acupuncture,

-l'électro-acupuncture permet également d'inverser la réduction de la fonction motrice inférieure induite par la fatigue associée la fibromyalgie,

-Des souris modèles de fibromyalgie mais privées d'ASIC3 ne bénéficient pas des effets positifs de l'électro-acupuncture. Le résultat est idem, lorsque les chercheurs utilisent des médicaments qui bloquent les capteurs d'acide.

En conclusion, ces travaux démontrent le rôle crucial des mécanismes médiés par l'ASIC3 dans le traitement de l'hyperalgésie mécanique induite par la fibromyalgie : ASIC3 apparaît ainsi impliquée dans plusieurs types de syndromes de douleur, fortement associés à un pH local inférieur. Ces conditions activent ASIC3 via ce faible pH (acidose), ce qui déclenche un courant transitoire puis soutenu d'ASIC3 qui prolonge de manière significative la sensation de douleur dans la fibromyalgie, l'arthrite et la douleur inflammatoire. En décryptant les rôles d'ASIC3, mais aussi de voies moléculaires associées, les chercheurs amorcent ainsi une cartographie des agents moléculaires présents dans le cerveau et la moelle épinière qui pourraient être ciblés pour soulager la sensibilité à la douleur.

Enfin, alors que plusieurs études ont montré que l'électro-acupuncture réduit la douleur liée à la fibromyalgie, en identifiant la cible ASIC3, modulée par la thérapie, cette recherche vient aussi expliquer son efficacité.

25 April 2017 doi:10.1038/srep46663 Targeting ASIC3 for Relieving Mice Fibromyalgia Pain: Roles of Electroacupuncture, Opioid, and Adenosine (Visuel@© Matthew Lester@NIH)

Lire aussi: FIBROMYALGIE: L'acupuncture fait ses preuves contre la douleur -

Retrouvez les blogs thématiques de Santé log : Fibromyalgie blog

Autres actualités sur le même thème