Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE : Ultrasons et lumière laser sur les paumes contre la douleur

Actualité publiée il y a 1 année 3 semaines 2 jours
Journal of Novel Physiotherapies
Ce traitement « ultralaser » contre la fibromyalgie permet une réduction de la douleur de 75% lorsqu'appliqué sur les mains

Ce traitement « ultralaser » contre la fibromyalgie permet une réduction de la douleur de 75% lorsqu'appliqué sur les mains, montre cette étude de la São Paulo Research Foundation (FAPESP). Le dispositif, présenté dans le Journal of Novel Physiotherapies qui permet une application simultanée de lumière au laser de faible intensité et d’ultrasons révèle ici des effets analgésiques et anti-inflammatoires sur l'ensemble des points sensibles chez les patients.

 

La fibromyalgie est une maladie chronique caractérisée par une douleur généralisée de grande intensité, non articulaire, qui dure plus de 3 mois. La maladie au diagnostic complexe, affecte 3% à 10% de la population adulte, avec une prévalence plus élevée chez les femmes. Bien que les patients ressentent des douleurs dans pratiquement tout le corps, ils ne présentent pas de lésions, d'inflammation ou de dégénérescence tissulaire. La cause de la fibromyalgie reste encore mal connue et si de nombreux traitements sont évoqués contre les symptômes, aucun traitement « définitif » n'est disponible.

 

L’étude montre que l'application du dispositif sur les paumes de la main -au lieu de traiter l’ensemble des points sensibles sur les différentes parties du corps- a des effets analgésiques et anti-inflammatoires significatifs. En raison de la réduction de leur douleur, les patients retrouvent un sommeil de meilleure qualité et sont capables de reprendre les tâches quotidiennes avec moins de handicap. Leur qualité de vie est améliorée.

 

Une idée puisée dans la littérature : L'idée de tester les effets du nouveau dispositif en application sur les paumes des mains est née d'une revue de la littérature scientifique. Les études précédentes ont montré que les patients atteints de fibromyalgie avaient un plus grand nombre de neurorécepteurs près des vaisseaux sanguins dans les mains. Certains patients avaient même des points rouges dans cette région. Nous avons donc changé d'attention pour tester l'action directe de ces cellules sensorielles », a déclaré Juliana da Silva Amaral Bruno, kinésithérapeute et première auteure de l'étude.

 

De quoi s’agit-il ? Le dispositif développé par l’équipe brésilienne permet l’application concomitante d’une lumière laser de faible intensité et d’ultrasons thérapeutiques pendant 3 minutes dans la paume des mains des patients atteints de fibromyalgie. Le traitement consiste ici en 10 séances bihebdomadaires. En émettant simultanément de la lumière laser et des ultrasons, les chercheurs parviennent à normaliser le seuil de douleur du patient. La preuve est ici apportée chez 48 patientes âgées de 40 à 65 ans et atteintes de fibromyalgie, réparties en 6 groupes de 8.

  • 3 groupes ont reçu des applications de laser ou d'ultrasons séparément ou combinés dans la région du muscle trapèze ;
  • 3 autres groupes ont reçu des applications uniquement sur les paumes.

Les résultats montrent que le traitement impliquant une application sur les paumes est plus efficace quelle que soit la technique, mais que la combinaison laser-échographie améliore significativement l'état du patient selon le Fibromyalgia Impact Questionnaire (FIQ) et le Visual Analogue Scale for Pain (VASP).

 

Une comparaison des groupes fait même valoir une différence de réduction de la douleur de 73,37% chez le groupe d’application sur la paume, par rapport à l'application au niveau du trapèze : l'application aux mains affecte tous les points douloureux du corps du patient. Selon l'étude, l'optimisation du flux sanguin périphérique et cérébral via l'activation des zones sensibles des mains au cours des séances a permis de réduire les niveaux de douleur du patient.

 

 

Une thérapie de plus qui ne nécessite pas de médicaments, soulignent les auteurs, qui rappellent également l’intérêt de la pratique d’un exercice physique adapté et de la psychothérapie contre la maladie. Enfin, les chercheurs testent actuellement le dispositif pour le traitement de l'arthrose avec des résultats décrits comme intéressants.

Autres actualités sur le même thème