Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

FIBROSE et SÉNESCENCE : Un phénomène « contagieux » entre cellules ?

Actualité publiée il y a 11 mois 1 semaine 3 jours
Aging US
L'étude démontre  un processus de transfert entre cellules de la « sénescence », par l’intermédiaire d’exosomes, de petites vésicules extra-cellulaires (Visuel Adobe Stock 207188738)

Ces travaux d’une équipe de biologistes de la Brown University (Rhode Island) confirment un processus de transfert entre cellules de la « sénescence », par l’intermédiaire d’exosomes, de petites vésicules extra-cellulaires. La recherche, présentée dans la revue Aging US qui révèle que ces exosomes (EXO) peuvent servir de puissants médiateurs en transférant la fibrose induite par les miARN aux cellules voisines, les désignent aussi comme des cibles possibles pour limiter les effets secondaires de la radiothérapie, notamment.

 

Car la fibrose (radio-induite) est un effet secondaire courant de la radiothérapie, un traitement courant du cancer. Cependant, le rayonnement provoque également un arrêt du cycle cellulaire et le développement de la sénescence dans les cellules normales qui résident dans les tissus irradiés. Les cellules souches mésenchymateuses (MSC) dérivées de la moelle osseuse s'accumulent dans les sites tumoraux primaires en raison de leur tropisme naturel pour les tissus inflammatoires et fibrotiques. Or les CSM sont extrêmement sensibles aux faibles doses de rayonnement ionisant et acquièrent une sénescence en raison des effets des rayonnements de proximité. Les cellules sénescentes restent métaboliquement actives mais développent un puissant phénotype sécrétoire associé à la sénescence, corrélé à la sécrétion hyperactive de cytokines, de facteurs de croissance profibrotiques et d'exosomes (EXO).

 

L’étude de ces « cascades moléculaires » révèle que la sénescence induite par les rayonnements enrichit considérablement le cycle cellulaire, la matrice extracellulaire, et les gènes de transport médiés par les vésicules dans les MSC. Alors que les EXO sont de petites vésicules extracellulaires qui contiennent des biomatériaux - protéines, ARN, microARN (miARN) - essentiels à la communication cellule-cellule, l’analyse du contenu des EXO sécrétés révèle que la sénescence induite par les radiations modifie de manière unique les profils de miARN.

Les EXOs sont ainsi documentés comme des facteurs clés dans la fibrose liée au cancer.

« Notre analyse montrent que les cellules souches mésenchymateuses sénescentes possèdent des gènes transcriptionnels différents et sécrètent des vésicules qui contiennent une cargaison unique. Ces EXO qui transportent des mi-ARN uniques peuvent jouer un rôle important dans la communication cellule-cellule au cours de la progression de la fibrose ».

Plus sur le Blog Cancer

Autres actualités sur le même thème