Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

GRIPPE et VACCIN UNIVERSEL : Des essais cliniques en cours

Actualité publiée il y a 5 mois 5 jours 17 heures
NIAID/NIH
Un vaccin universel contre la grippe serait efficace quelles que soient les variantes et les souches du virus en circulation (Visuel Adobe Stock 230079059)

De nombreuses équipes de recherche travaillent à un vaccin universel contre la grippe, un vaccin qui serait efficace quelles que soient les variantes et les souches du virus en circulation. Cet objectif est proche d’être atteint, alors que va démarrer cet essai clinique mené par les équipes du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID/NIH) sur un candidat vaccin universel qui promet d’être efficace contre pas moins de 6 souches du virus de la grippe.

 

Les vaccins contre la grippe saisonnière actuellement disponibles sont efficaces pour prévenir des souches spécifiques de grippe en circulation. Chaque année, les vaccins sont réévalués et modifiés pour correspondre au mieux aux souches de grippe dominantes de la prochaine saison grippale. La plupart des vaccins contre la grippe saisonnière sont conçus pour entraîner le système immunitaire à se défendre contre 3 voire 4 souches différentes du virus, un vaccin antigrippal « universel » pourrait offrir une protection bien plus large contre la grippe.

« Le vaccin universel contre la grippe pourrait être pris moins d’une fois par an

et protéger contre la grande majorité des souches du virus de la grippe », commente le Dr Hugh Auchincloss, directeur par intérim du NIAID.

 

Le recrutement des participants pour cet essai de phase I est déjà en cours, au centre clinique des National Institutes of Health à Bethesda, Maryland. L'essai doit évaluer la sécurité du candidat et sa capacité à induire une réponse immunitaire.

 

Le candidat vaccin, FluMos-v2, a été conçu par des chercheurs du Vaccine Research Center (VRC) du NIAID. Il s’agit d’une adaptation d’un précédent vaccin candidat universel contre la grippe, FluMos-v1, dont les premiers tests chez l’Homme ont commencé en 2021 et sont toujours en cours. FluMos-v2 est conçu pour induire des anticorps contre de nombreuses souches du virus en affichant une partie de la protéine hémagglutinine (HA) du virus selon des motifs répétitifs sur des échafaudages de nanoparticules auto-assemblées. L’exposition à ces fragments inoffensifs de protéines virales prépare le système immunitaire à reconnaître et à combattre le virus. Déjà testé chez l’animal, le vaccin expérimental a en effet entraîné de solides réponses anticorps.

 

  • Alors que FluMos-v1 présentait l'HA de 4 souches du virus, FluMos-v2 en affiche 6, 4 virus de la grippe A et 2 de la grippe B. Le nouveau candidat devrait donc permettre d’élargir un peu plus l’immunité des personnes vaccinées.
  • L’essai clinique de phase I doit être mené auprès de 24 participants en bonne santé, âgés de 18 à 50 ans, qui recevront 2 injections intramusculaires du candidat à 16 semaines d'intervalle, dans un premier temps, la dose la plus faible (60 mcg par vaccination). D’autres phases pourraient suivre avec des doses plus élevées.
  • Des échantillons de sang seront prélevés à intervalles réguliers, afin de mesurer la réponse immunitaire au candidat vaccin.

 

A suivre donc…