Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

La DOUBLE VACCINATION vs grippe et COVID, pour mieux lutter contre les infections ?

Actualité publiée il y a 1 année 5 mois 4 semaines
Vaccine
La double vaccination contre le COVID et la grippe réduit les taux d'infection COVID, mais pas plus qu’une vaccination anti-COVID (Visuel Adobe Stock 332545397)

Alors qu’un groupe d’irréductibles reste réticent à la vaccination et qu’en dépit de la « vague chinoise », qu’une partie de plus en plus importante de la population n’est pas favorable au rappel de vaccination COVID,

cette étude de virologues de l'University of North Florida (UNF) fera grincer quelques dents : si ses auteurs reconnaissent que la double vaccination contre le COVID et la grippe réduit les taux d'infection COVID, mais pas plus qu’une vaccination anti-COVID, ils plaident, du moins cette année, pour la double vaccination, antigrippe et antiCOVID, qu’ils décrivent comme une stratégie efficace pour réduire la recrudescence des maladies respiratoires contagieuses durant cette première saison hivernale, qui suit la levée des mesures barrières.

 

L'étude a analysé les données de l'enquête nationale américaine sur la santé (National Health Interview Survey 2021) afin d’évaluer l'association entre le double statut de vaccination, l'infection au COVID-19 et sa gravité chez 21.387 participants américains. Parmi ces participants, environ 22 % n'avaient reçu ni le vaccin contre la grippe ni le vaccin COVID-19, 6,0 % avaient reçu le vaccin contre la grippe uniquement, 29,1 % le vaccin COVID-19 uniquement et 42,5 % avaient reçu les 2 vaccins. L’analyse révèle que :

 

  • les personnes ayant reçu la double vaccination antigrippe et COVID-19 sont significativement moins susceptibles de signaler une infection au COVID-19 par rapport aux personnes non vaccinées ;
  • cependant la double vaccination n’est pas associée à une réduction du risque d’infection COVID supérieure à la seule vaccination contre le COVID : en d’autres termes se faire vacciner aussi contre la grippe, ne protège pas plus contre le COVID ;
  • le statut vaccinal n’apparaît pas induire de différence significative dans la gravité des symptômes de la COVID-19.
  • Il est donc clair que la double vaccination antigrippe et vs COVID est bien associée à un risque d’infection COVID-19 réduit. Mais pas plus que la vaccination anti-COVID seule.

 

Néanmoins, prenant en compte la recrudescence des infections hivernales à la suite de la levée des mesures barrières, la double vaccination est tout de même ici présentée par ces virologues telle une stratégie efficace pour réduire le fardeau des maladies respiratoires contagieuses.

 


ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités