Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

Les nouvelles technologies au service des ophtalmologistes

Actualité publiée il y a 9 mois 2 semaines 1 jour
Conseil Vision
Avec les progrès de la science et de la technologie, les ophtalmologistes disposent désormais de moyens performants pour soigner leurs patients (Visuel Flamingo Adobe Stock @ Rocketlinks)

L’ophtalmologie se consacre à l’étude, au diagnostic et au traitement des maladies de l’œil. Avec les progrès de la science et de la technologie, les ophtalmologistes disposent désormais de moyens performants pour soigner leurs patients. Quelles sont les dernières technologies de ce domaine ?

Des équipements de pointe pour le diagnostic et le suivi des pathologies oculaires

Pour établir un diagnostic précis et adapté à chaque patient, l’ophtalmologue doit réaliser un examen complet de l’œil et de ses structures. Pour cela, il utilise du matériel pour ophtalmologistes afin de mesurer la vision, la pression intraoculaire, la réfraction, la topographie cornéenne, l’épaisseur cornéenne, le champ visuel, la rétine ou encore le nerf optique. Parmi les équipements les plus innovants, il existe la technologie Zeiss. Elle propose des solutions intégrées pour l’ophtalmologie, comme le système OCT (tomographie par cohérence optique) pour obtenir des images en 3D des différentes couches de la rétine et du nerf optique ou le système IOLMaster 700 qui mesure avec précision les paramètres nécessaires au calcul de la puissance des implants intraoculaires.

Ces équipements permettent non seulement de poser un diagnostic fiable, mais aussi de suivre l’évolution des pathologies oculaires et d’évaluer l’efficacité des traitements. Par exemple, le système OCT peut détecter précocement les signes de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), de glaucome ou de rétinopathie diabétique, et mesurer l’épaisseur maculaire ou le diamètre du nerf optique. Il peut aussi contrôler la position et la stabilité des implants intraoculaires après une chirurgie de la cataracte ou une chirurgie réfractive.

Des techniques chirurgicales innovantes pour corriger les défauts visuels

Pour corriger les défauts visuels comme la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la presbytie, les ophtalmologistes peuvent recourir à des techniques chirurgicales qui modifient la forme ou la puissance de la cornée. Par exemple, le LASIK découpe un volet cornéen à l’aide d’un laser femtoseconde, puis remodèle la cornée sous-jacente à l’aide d’un laser excimer. Le LASIK corrige les défauts visuels avec une grande précision.
 

D’autres techniques chirurgicales visent à remplacer le cristallin naturel par un implant intraoculaire. C’est le cas de la chirurgie de la cataracte qui retire le cristallin opacifié par une incision dans la cornée pour insérer un implant artificiel dans la capsule du cristallin. Il existe différents types d’implants intraoculaires, comme les implants monofocaux qui corrigent la vision de loin ou de près, les implants multifocaux qui améliorent la vision à différentes distances ou les implants toriques qui rectifient l’astigmatisme.

Des thérapies innovantes pour traiter les maladies oculaires

Les ophtalmologistes peuvent utiliser des thérapies innovantes pour préserver ou restaurer la fonction visuelle et traiter les maladies oculaires qui affectent la rétine ou le nerf optique. Parmi ces soins, les injections intravitréennes d’anti-VEGF permettent de bloquer la formation anormale de vaisseaux sanguins dans la rétine, responsables de la DMLA exsudative ou de l’œdème maculaire diabétique. Ces injections stabilisent ou améliorent la vision des patients atteints de ces pathologies.
 

Certaines techniques innovantes reposent sur la thérapie génique. Le but est d'introduire un gène normal dans les cellules de la rétine pour corriger un gène défectueux responsable d’une maladie héréditaire, comme la rétinite pigmentaire ou l’amaurose congénitale de Leber. Ce soin permet de ralentir ou d’arrêter la progression de la maladie et de préserver la vision des patients. La thérapie génique nécessite toutefois des essais cliniques rigoureux pour évaluer son efficacité et sa sécurité.

 

Les nouvelles technologies offrent aux ophtalmologistes des moyens de plus en plus performants pour diagnostiquer, suivre et traiter les maladies de l’œil. Elles améliorent ainsi la qualité de vie et le bien-être des patients souffrant de troubles visuels.