Actualités

MÉDECINE RÉGÉNÉRATIVE : Vers des organes entiers imprimés en 3D

Actualité publiée il y a 1 année 3 mois 2 semaines
Advanced Healthcare Materials
Une technologie qui semble presque appartenir à une science-fiction (Visuel University at Buffalo)

Les techniques d'impression 3D évoluent hyper-rapidement et l’ère des organes imprimés en 3D n’est pas loin. Ces travaux d’une équipe de l'Université de Buffalo en apportent la preuve, avec une nouvelle technologie qui permet d’accélérer l'impression 3D conventionnelle de 10 à 50 fois. Une technologie présentée dans la revue Advanced Healthcare Materials qui semble presque appartenir à une science-fiction.

 

Les chercheurs apportent la démonstration de l’impression d’une main grandeur nature, en 19 minutes seulement.  La même main prendrait 6 heures à être imprimée à l’aide des méthodes d'impression 3D conventionnelles. Face à la pénurie des dons d’organes, la technologie pourrait permettre, à terme, de sauver de nombreuses vies. L’auteur principal, Ruogang Zhao, professeur agrégé de génie biomédical commente ses travaux : « la technologie que nous avons développée est 10 à 50 fois plus rapide que la norme de l'industrie, et elle fonctionne pour des organes de grande taille ce qui était extrêmement difficile jusque-là ».

Stéréolithographie et hydrogels

La méthode de stéréolithographie et l’utilisation d'hydrogels, déjà utilisés pour créer des pansements, des lentilles de contact et des échafaudages en génie tissulaire, permet l'impression rapide de modèles d'hydrogel de taille centimétrique.

La technologie permet de réduire considérablement la déformation des pièces.

 

Enfin, le procédé est présenté comme particulièrement adapté à l'impression de cellules avec réseaux de vaisseaux sanguins intégrés,

 

une technologie émergente et innovante, au centre de la production de tissus et d'organes humains imprimés en 3D.

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités