Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉNOPAUSE : Traitement hormonal et risque accru de perte auditive

Actualité publiée il y a 2 années 1 semaine 18 heures
Menopause

La perte d'auditive devient plus fréquente après la ménopause, période de chute des hormones féminines, et l’on pourrait penser que la thérapie hormonale de substitution (THS) pourrait contribuer à réduire ce risque de perte auditive. Cette étude présentée dans la revue Menopause, de la North American Menopause Society (NAMS), conclut à l’inverse : un âge plus avancé à la ménopause et l'utilisation d’une thérapie hormonale de substitution (THS) entraînent un risque accru de perte auditive. Des données qui viennent s’ajouter aux « inconvénients » de la thérapie (risque accru de cancer du sein, de maladie cardiovasculaire et de troubles métaboliques), même si ces effets restent toujours discutés.

Il a longtemps été suspecté que la ménopause et l'hormonothérapie pouvaient avoir un effet direct sur l'audition. Cependant, sur cet effet aussi, les résultats de précédentes études sont contradictoires, certaines suggérant que l'audition décline naturellement à la ménopause et que ce déclin n'est en rien en lien avec la thérapie hormonale. C'est donc la première large étude à démontrer qu'un âge plus élevé à la ménopause mais aussi la THS par voie orale sont associés à un risque accru de perte auditive. Les chercheurs ont pris en compte les niveaux de perte auditive autodéclarés de 80.972 femmes participant à la Nurses' Health Study II, et constatent que l'utilisation d'un THC chez les femmes ménopausées et pour les durées plus longues est associée à un risque plus élevé de perte auditive. L'analyse identifie également un autre facteur de risque de perte auditive, un âge plus avancé lors de la ménopause. Les mécanismes de cette association restent à étudier, écrivent les chercheurs. La découverte de cette association entre thérapie hormonale orale et perte auditive accrue est inattendue, et devra inciter à mener un essai clinique randomisé, conclut le Dr JoAnn Pinkerton, directeur exécutif de la NAMS. En effet, sous réserve de confirmation, cet effet possible du THC sur l'audition devrait être inclus dans le rapport bénéfices-risques de l'hormonothérapie pour les femmes ménopausées.

May 8, 2017 doi: 10.1097/GME.0000000000000878 Menopause and postmenopausal hormone therapy and risk of hearing loss

 

Plus de 200 études sur la Ménopause

 

Retrouvez toute l'actualité scientifique et médicale sur la Santé de la Femme sur Gynéco Blog

 


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages