Actualités

MORSURES de SERPENTS: Dangereuses ou pas ?

Actualité publiée il y a 10 années 5 mois 1 semaine
JAMA

Ce petit article technique publié dans l’édition du JAMA du 19 avril, apporte quelques conseils utiles et pratiques en cas de morsure de serpent : savoir reconnaître une morsure d’un serpent venimeux et que faire dans ce cas. Car rappelle l’auteur, il s’agit bien d’une urgence médicale.

De nombreux types de serpents existent dans le monde et, chaque année, plus de 20.000 personnes meurent de morsures de serpent. De nombreuses morsures seraient évitables avec une meilleure connaissance des serpents et des mesures simples de prévention. La marque des crocs : Tous les serpents ne sont pas venimeux mais il y a toujours le risque. Les serpents non venimeux mordent aussi, mais sans injecter de venin dans la plaie. L'envenimation ou l'inoculation d'une substance venimeuse dans l'organisme se fait par l'intermédiaire des « crocs » : pour injecter leur venin, ces crocs laissent souvent 1 ou 2 marques de piqûre. Alors que les morsures de serpent non venimeux donnent généralement lieu à une marque semi-circulaire à la surface de la peau (Voir schéma).


Que faire en cas de morsure ? Quelle que soit la marque laissée par le serpent, il convient de consulter immédiatement un médecin en tentant de se rappeler la forme de la tête et du corps et la couleur du serpent pour pouvoir l'identifier et adapter le traitement. Un antivenin, spécifique au type de serpent peut permettre de neutraliser l'effet du venin. Se déplacer le moins possible Peut permettre de limiter la propagation du venin et il ne faut pas comprimer ou resserrer la zone de morsure. L'auteur précise que les remèdes dits traditionnels comme la pose d'un garrot, les systèmes d'aspiration ou encore couper la zone d'attaque font plus de mal que de bien…

Reconnaître les symptômes graves : accélération du rythme cardiaque, difficultés respiratoires, gonflement sévère, pression artérielle basse, saignement interne ou externe, paralysie, choc peuvent, dans les cas les plus graves, nécessiter des soins intensifs et de réanimation, en particulier chez les petits enfants ou les personnes âgées.

Eviter les morsures de serpent, par le port de vêtements couvrants et de bottes dans les zones à risque, ne pas utiliser ses mains nues pour déplacer pierres, bois ou feuilles, faire attention aux serpents d'eau, laisser passer le serpent en se déplaçant lentement vers l'arrière permettrait d'éviter la majorité des morsures de serpents.

Autres actualités sur le même thème