Vous recherchez une actualité
Actualités

MUTUELLES : Grâce aux comparateurs, les français payent moins cher et sont mieux couverts

Actualité publiée il y a 3 mois 2 semaines 20 heures
Égalité d'accès aux soins de santé
Certaines mutuelles proposent une prime de naissance généralement comprise entre 200 et 600 euros.

En cette période d’épidémie où chacun s’inquiète pour sa santé et celle de ses proches, il est temps de faire le point sur sa « couverture » santé. Si en France, plus de 95 % des usagers disposent d’une complémentaire santé, individuelle ou collective, cette couverture doit être adaptée à chaque situation de santé et à chaque étape de la vie. Chaque cas est spécifique et les besoins de santé évoluent au cours de la vie : un senior, une femme enceinte et une famille n’auront pas besoin des mêmes soins et des mêmes dispositifs. Des comparateurs de mutuelles, comme Assur Mutuelle existent, pour aider les usagers de santé à faire un choix éclairé et à opter pour les garanties adaptées.   

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Faire le bilan de ses besoins de santé actuels, anticiper les besoins à venir, comparer les offres du marché, le choix n’est pas aisé, parmi les centaines d'options proposées par les près de 350 mutuelles en France…

La connaissance des différents types de contrats et la comparaison des offres peuvent guider le choix d’une mutuelle santé adaptée.

 

Des contrats responsables : pour être qualifié de « responsable », ce contrat doit encourager le principe du parcours de soin, prendre en charge certains frais de santé et respecter, de manière transparente pour l’assuré, des minima et maxima de remboursements.

 

Des contrats solidaires :

  • l‘absence de couverture complémentaire santé reste encore aujourd’hui fortement associée au niveau de revenus. Ainsi, en 2018, plus de 12 % des personnes parmi les 20 % les plus modestes ne bénéficiaient d‘aucune couverture complémentaire. La Complémentaire santé solidaire (CSS) qui remplace la CMU-C et l’ACS depuis 1er novembre 2019 offre aujourd’hui à ses bénéficiaires et sous condition de ressources, un panier de soins sans reste à charge à tarif modéré. Ce dispositif permet aux personnes plus modestes une prise en charge comparable en moyenne à celui des autres contrats individuels des complémentaires santé.
  • Le report de soins reste encore trop fréquent. Un assuré sur 4 déclare ainsi avoir dû renoncer à certains soins pour des raisons financières. Pourtant, les mutuelles proposent aujourd'hui des contrats dits « solidaires », dont la mise en place n’implique ni de questionnaire médical ni prise en compte de l’état de santé de l’usager de santé. La couverture complémentaire santé est alors proposée à tous, quels que soient ses antécédents de santé ou ses comorbidités.

 

Des contrats personnalisés : comme on vise une médecine de précision, c’est-à-dire une prise en charge médicale personnalisée pour chaque patient, organisée en parcours de soins cohérent, la couverture santé doit elle-aussi être adaptée aux besoins de chaque foyer et de chaque usager de santé. Or chaque assuré a des besoins spécifiques :

  • la maternité, par exemple, va impliquer un suivi post-naissance pour la mère avec des soins de rééducation, mais aussi entraîner des dépenses importantes à l’arrivée du bébé. Certaines mutuelles proposent une prime de naissance généralement comprise entre 200 et 600 euros. En amont de la naissance, les comparateurs, comme MutuelleSante.fr peuvent s’avérer précieux.
  • Un senior pourra rechercher quant à lui, une prise en charge optimale de ses dépenses en optique et en dentaire -des dépenses couvertes respectivement à 73 et 41% par les organismes complémentaires-. Là encore, un comparateur lui permettra de payer moins cher et d’être mieux couvert.  

 

Des contrats « 100 % santé » : depuis début janvier (2020), l’offre 100% Santé donne accès à des paniers de soins en optique, audiologie et dentaire à tous les Français bénéficiant d’une complémentaire santé responsable ou de la Complémentaire santé solidaire (CSS). Le 100% Santé ouvre ainsi l‘accès à une offre sans reste à charge. En pratique, tous les contrats responsables et solidaires, souscrits ou renouvelés depuis janvier, couvrent intégralement les dépenses liées aux équipements 100 % santé et garantissent  l‘absence de reste à charge pour les assurés.

 

Ainsi des solutions existent, adaptées à toutes les situations, y compris pour les plus démunis. Dans ce cadre d’élargissement de l’accès de tous à la complémentaire santé, l’encadrement des dépenses de santé et des niveaux de prise en charge est essentiel. Si les mutuelles et les complémentaires collectives se mobilisent à travers des contrats responsables, solidaires et de mieux en mieux personnalisés, les usagers de santé ont aussi un rôle clé à jouer. Bien choisir son contrat de mutuelle santé, c’est aussi être acteur et responsable de sa propre santé.