Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ : Comment devenir parent sans prendre de poids ?

Actualité publiée il y a 9 mois 2 jours 7 heures
Obesity Reviews
L’entrée dans l’âge adulte s’accompagne presque toujours d’une prise de poids

Achever ses études, commencer un emploi et devenir parent fait partie du cours normal de la vie. Cependant ces étapes qui caractérisent l’immersion dans l’âge adulte s’accompagnent toutes d’une prise de poids. Deux études, présentées dans les Obesity Reviews, décryptent les raisons et l’ampleur de ces phénomènes et ce faisant, apportent quelques pistes pour y échapper.  

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

La fin des études et le début de la vie professionnelle sont associés à une baisse d'activité physique, tandis que devenir mère est directement lié à une prise de poids accrue, concluent ces 2 méta-analyses menées à l'Université de Cambridge. Sans surprise, la prise de poids « aiguë » de la sortie de l'adolescence et à l’entrée dans l'âge adulte est à la fois liée aux changements de comportement alimentaire et d'activité physique.

La fin des études, un moment clé pour l’adoption à vie du bon mode de vie

Les chercheurs du Centre for Diet and Activity Research (CEDAR) de Cambridge ont donc examiné les changements dans l'activité physique, l'alimentation et le poids corporel durant cette période de passage des études, à l'emploi et à la vie de famille à travers une revue systématique et une méta-analyse de la littérature scientifique sur le sujet.

 

L’impact du passage à la « vie active » : une première analyse visait à préciser comment le passage des études à l'emploi affecte le poids corporel, l'alimentation et l'activité physique. L’équipe a identifié 19 études menées auprès de participants âgés de 15 à 35 ans, dont 17 évaluaient les changements dans l'activité physique, 3 dans le poids corporel et 5 dans les régimes ou les comportements alimentaires. L’analyse constate que :

  • le fait d’achever ses études est associé à une réduction de 7 minutes par jour de l'activité physique modérée à vigoureuse ;
  • cette réduction apparaît plus importante pour les hommes (réduction de 15 mn/j de la pratique de l’activité) vs les femmes (6,7 mn/j) ;
  • cette réduction est également plus élevée lorsque les participants quittent l’université (réduction de + de 11 mn/j).
  • 3 études signalent également à la sortie des études, une augmentation du poids corporel -sans pouvoir en estimer la moyenne- ;
  • 2 études suggèrent une dégradation des régimes alimentaires, à la fois à la sortie du secondaire et à la sortie de l'université.

 

Les auteurs insistent sur l’importance de cette étape de vie dans l’adoption d’habitudes saines ou malsaines qui se poursuivront tout au long de la vie adulte : « Il est donc essentiel d’identifier les facteurs de la vie adulte qui conduisent à ces comportements malsains ».

 

 

L'impact de devenir parent sur le poids, le régime alimentaire et l'activité physique est tout aussi important : une méta-analyse de 6 études révèle :

  • une variation de 17% de l'indice de masse corporelle (IMC) au moment où l’on devient parent ;
  • une femme de taille moyenne (1,64 m) va « prendre » environ 7,5 kg sur 5 à 6 ans, tandis qu'une mère de la même taille va « en prendre » 1,3 kg de plus ; le fait de devenir mère induit ainsi une différence d’IMC estimée à 0,5.
  • une seule étude a examiné l'impact de devenir père et ne trouve aucune différence de poids, cependant ce résultat mériterait d’être confirmé.
  • la plupart des études montrent également une baisse de la pratique de l’activité physique plus importante des parents vs non-parents ;
  • les preuves concernant les différences de régime alimentaire entre les parents et les non-parents sont limitées.

 

 

Quelles implications ? Les chercheurs suggèrent aux « nouveaux parents » de changer leurs comportements alimentaires et de pratique de l’exercice, afin de préserver leur santé mais aussi d’influencer de manière positive leurs enfants. Ils appellent les professionnels de santé à sensibiliser les nouveaux parents et en particulier les mères sur les niveaux d'une prise de poids acceptable liée à la grossesse.

Autres actualités sur le même thème