Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ : Des nanoparticules contre les adipocytes

Actualité publiée il y a 2 mois 2 semaines 4 jours
Current Nanoscience
Ces nanoparticules testées ici in vitro sur des lignées cellulaires de préadipocytes, parviennent à bloquer l'adipogenèse

Cette équipe de chercheurs coréens nous propose un composé synthétique à base de nanoparticules d'or et de composés extraits de Dendropanax morbifera Léveille, un arbuste endémique de la péninsule coréenne, déjà connu pour ses propriétés antioxydantes et anticancéreuses. Le cocktail pourrait bien permettre de lutter contre l'obésité ou plus précisément contre l’accumulation de graisse ou adiposité. Ces nanoparticules testées ici in vitro dans la revue Current Nanoscience, sur des lignées cellulaires de préadipocytes, parviennent en effet à bloquer l'adipogenèse, le processus responsable de la formation des cellules graisseuses

Or + phénols, un cocktail mortel pour les adipocytes ?

La recherche sur les nanoparticules d'or attire de plus en plus l'attention des chercheurs en raison d'une combinaison rare de leurs avantages médicinaux possibles et de leur caractère respectueux de l'environnement. Ici, l'équipe les utilise sur des cultures de préadipocytes 3T3-L1 et d’hépatocytes HepG2.

 

Les chercheurs constatent que ces nanoparticules d'or sphériques (de 10 à 20 nm) synthétisées ne sont pas toxiques pour les cellules à des concentrations <100 μg / ml mais qu’elles permettent bien d’inhiber l'adipogenèse, le processus responsable de la formation des cellules graisseuses. Cette inhibition s’accompagne également de concentrations réduites des métabolites et des protéines clés nécessaires à l'adipogenèse.

 

Les auteurs font l’hypothèse que la plante Dendropanax contient une grande quantité de composés phénoliques qui viennent recouvrir la surface des nanoparticules d'or. Le cocktail a ensuite la capacité de réduire la quantité excessive de lipides dans les lignées cellulaires.

Autres actualités sur le même thème