Vous recherchez une actualité

Actualités

PARKINSON et maladies à PRIONS : Un lien moléculaire et contraire

Actualité publiée il y a 11 mois 1 semaine 4 jours
Scientific Reports
La protéine prion PrPC est la molécule responsable, dans sa version modifiée, de syndromes à prions tels que la maladie de Creuzfeldt Jacob

Les maladies à prions sont caractérisées par une formation d’agrégats d’une protéine spécifique mal conformée, la protéine prion. La maladie de Parkinson est elle-aussi caractérisée par la formation d’agrégats d’une protéine, l’alpha-synucléine. Ces agrégats finissent par tuer les neurones. Pour la première fois, une équipe, du Scuola Internazionale Superiore di Studi Avanzati (Trieste) révèle l'existence d'une interaction importante entre les molécules impliquées dans les deux types de pathologies. Ces travaux, présentés dans les Scientific Reports, identifient ainsi un phénomène surprenant, non sans implications thérapeutiques : l'activité de la protéine prion semble favoriser le développement des synucléopathies, les dépôts d'α-synucléines semblent ralentir le cours des maladies à prions.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités