Actualités

PERTE de POIDS : Chez les plus âgés, elle n’est pas prédictive de bonne santé

Actualité publiée il y a 4 mois 5 jours 20 heures
Journal of the American Geriatrics Society
Quel que soit l’âge, les « dangers » de l’obésité sont maintenant bien documentés, cependant, les relations entre la perte de poids à long terme, le fonctionnement physique et la mortalité chez les personnes âgées restent peu étudiées (Visuel Adobe Stock 249293728)

Quel que soit l’âge, les « dangers » de l’obésité sont maintenant bien documentés, cependant, les relations entre la perte de poids à long terme, le fonctionnement physique et la mortalité chez les personnes plus âgées restent peu étudiées. Cette étude rappelle qu’une perte de poids corporel de 5 % ou plus chez la personne âgée doit alerter les proches, les aidants ou les soignants. Publiées dans le Journal of the American Geriatrics Society, ces conclusions montrent en effet, ici chez des femmes âgées, qu’une telle perte de poids est associée à un risque de décès accru de 66 %. Et contrairement à une idée reçue, largement partagée, le gain de poids ne s’avère pas lié, dans ce groupe de population, à la mortalité.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités