Vous recherchez une actualité
Actualités

PERTE de VISION : La luminothérapie inverse le vieillissement de la rétine

Actualité publiée il y a 1 année 1 mois 2 semaines
The Journals of Gerontology
Inverser le déclin de la vision avec l’âge avec une simple torche LED (Visuel UCL)

Fixer une lumière électroluminescente rouge durant 3 minutes par jour peut réduire considérablement le déclin de la vision, révèle cette équipe de l’University College London (UCL), la première du genre chez l'Homme. Ces scientifiques suggèrent que leur découverte, documentée dans les Journals of Gerontology, pourrait marquer l’émergence de nouvelles thérapies oculaires à domicile, abordables, et accessibles à des millions de personnes dans le monde souffrant d’une vision en déclin avec l’âge.

 

 

Avec le vieillissement des populations en effet, de plus en plus de personnes connaîtront un certain déclin visuel en raison du vieillissement rétinien. L'auteur principal, le professeur Glen Jeffery de l’UCL Institute of Ophthalmology précise que notre système visuel commence à s’affaiblir dès l’âge de 40 ans : « La sensibilité rétinienne et la vision des couleurs s’affaiblissent toutes deux progressivement et ce problème s’aggrave avec le vieillissement ».

Inverser le déclin de la vision avec l’âge

Ces scientifiques ont cherché le moyen de « relancer » les cellules vieillissantes de la rétine avec de courtes rafales de lumière à ondes longues. Chez l'homme d'environ 40 ans, les cellules de la rétine de l'œil commencent à vieillir, et le rythme de ce vieillissement est causé, par le déclin des mitochondries de la cellule, dont le rôle est de produire de l'énergie et de stimuler la fonction cellulaire. La densité mitochondriale est la plus élevée dans les cellules photoréceptrices de la rétine, qui ont des besoins énergétiques élevés. La population de photorécepteurs de la rétine est formée de cônes, qui assurent la médiation de la vision des couleurs et des bâtonnets, qui fournissent une vision périphérique et adaptent la vision en fonction de l’intensité de la lumière.

 

Booster les mitochondries des cellules rétiniennes : la rétine vieillit plus rapidement que les autres organes, avec une réduction de 70% de l’activité des mitochondries, ce qui entraine une baisse significative de la fonction des photorécepteurs qui manquent d'énergie pour fonctionner normalement. Les chercheurs se sont appuyés sur de précédentes découvertes chez l’animal qui suggéraient des améliorations significatives de la fonction des photorécepteurs de la rétine lorsque les yeux étaient exposés à une lumière rouge « profonde » de 670 nanomètres de longueur d'onde.

 

Pourquoi la lumière rouge ? Les mitochondries ont des caractéristiques d'absorbance de la lumière spécifiques qui influencent leurs performances : des longueurs d'onde plus longues de 650 à 1 000 nm améliorent leur capacité à produire de l’énergie.

L’étude menée auprès de 24 personnes (12 hommes, 12 femmes), âgées de 28 à 72 ans, sans maladie oculaire, testées pour la sensibilité de leurs bâtonnets et cônes, montre que l’exposition des yeux durant 3 minutes par jour et 2 semaines, au faisceau lumineux rouge profond d’une petite torche LED (à ramener chez eux) entraîne :

  • chez les participants âgés de 40 ans et plus, des améliorations significatives ;
  • la sensibilité au contraste des couleurs s'est améliorée jusqu'à 20% de certains participants âgés de 40 ans et plus ;
  • les améliorations semblent plus marquées dans la partie bleue du spectre de couleurs qui est la plus vulnérable au vieillissement ;
  • La sensibilité de la tige (la capacité de voir à faible lumière) s'est également améliorée de manière significative chez les personnes âgées d'environ 40 ans et plus, bien que moinssignificativement que le contraste des couleurs.

 

De brèves séances de luminothérapie « rouge » semblent prometteuses pour améliorer considérablement la vision chez les personnes âgées en relançant les cellules de la rétine-

« un peu comme on recharge une batterie ».

« La technologie est simple et très sûre, elle utilise une lumière rouge profonde d'une longueur d'onde spécifique, qui est absorbée par les mitochondries de la rétine qui fournissent de l'énergie pour la fonction cellulaire. Et le dispositif coûte seulement 15 € environ à fabriquer…