Vous recherchez une actualité
Actualités

POLYARTHRITE et GROSSESSE et risque d’épilepsie chez l’enfant

Actualité publiée il y a 1 année 9 mois 3 semaines
Arthritis Care & Research
les femmes enceintes atteintes de polyarthrite rhumatoïde peuvent transmettre l'arthrite rhumatoïde ou d'autres maladies chroniques à leurs enfants.

L'exposition fœtale à la polyarthrite rhumatoïde maternelle (PR) pourrait avoir un impact sur le risque à long terme de maladie chez l’enfant, souligne cette étude de l'hôpital universitaire d'Odense (Danemark) qui a évalué l’association possible avec 15 types de maladies chroniques. Cette large analyse épidémiologique conclut, dans la revue Arthritis Care & Research, que les femmes enceintes atteintes de polyarthrite rhumatoïde peuvent transmettre l'arthrite rhumatoïde ou d'autres maladies chroniques à leurs enfants.

 

Il s’agit d’une étude de cohorte nationale basée sur les données sur tous les enfants nés vivants au Danemark de 1989 à 2013, dont 2.106 nés de femmes atteintes de PR vs 1.378.539 enfants nés de mères exemptes de PR. L’analyse montre que les enfants exposés à la PR maternelle in utero, ont :

  • un risque accru de 119% de maladies thyroïdiennes ;
  • de 61% d’épilepsie
  • de 109% de PR.

Enfin, les risques semblent également augmentés, mais sans que cette augmentation soit statistiquement significative, pour l'anxiété, les troubles de la personnalité et les maladies pulmonaires chroniques dont l’asthme.

 

 

L’analyse suggère ainsi un risque accru pour un certain nombre de maladies chroniques chez l’enfant exposé in utero à la polyarthrite rhumatoïde de sa mère. Les chercheurs soulignent, en particulier, les risques de maladie thyroïdienne et d'épilepsie pendant l'enfance et l'adolescence. Ils appellent les pédiatres et les généralistes à mieux détecter ces maladies chroniques chez les enfants exposés à la polyarthrite rhumatoïde in utero.

 

C’est aussi une réponse aux préoccupations fréquentes des femmes enceintes souffrant de polyarthrite rhumatoïde sur l'impact négatif possible de leur maladie sur la santé future de leur enfant", commente l'auteur.

 

"Nos résultats appellent une attention particulière sur le développement de la polyarthrite rhumatoïde, de la maladie thyroïdienne et de l'épilepsie chez les enfants exposés à la polyarthrite rhumatoïde in utero."

Autres actualités sur le même thème